QUAND L’HISTOIRE EST UN ETERNEL COMMENCEMENT

6 avril 2007

Actualités

Parfois les peuples aiment la distraction en fuyant la réalité face à la fiction. La RDC, mon pays est entrain de vivre comme dans un film de fiction dont le scenario est malignement élaboré par des laboratoires d’études politiques et géostratégiques à la solde des milieux maffieux de la politique occidentale. Les événements dont les congolais sont entrain de vivre actuellement avec la poudre aux yeux qui les aveuglent et qui font qu’ils refusent de voir la réalité en face ne seront qu’une répétition de l’histoire de ce pays.

Tenez :

1. Après l’indépendance « débordement » acquis, les puissances occidentales ont voulu continuer à se servir et à piller les richesses du Congo. Avec comme recette  « diviser pour mieux régner ». Bilan : des centaines de milliers de morts à cause des rébellions et de cessessions financées par les Occidentaux en l’occurrence par les Belges. A l’époque, le leader charismatique et héros national, Patrice Emery Lumumba avait été diabolisé, traqué, humilié, liquidé et dissout dans de l’acide sulfurique hyper concentré avec la complicité d’autres fils de ce pays.

2. Après l’indépendance, il s’en suivit des années d’instabilité et de guerres jusqu’à la prise de pouvoir un certain 24 novembre par le Lieutenant Général Joseph Désiré Mobutu Préparé depuis 1956 par la CIA et par les belges. Notons qu’il avait pris le pouvoir à l’âge de 35 ans après 10 ans de préparation (1956-1965). En 1960, il avait « neutralisé » le premier ministre et le président de la république. Pour instaurer la dictature, il avait commencé par des actes forts pour frapper l’imaginaire des congolais en pendant les conjurés dits de la pentecôtes dont le candidat pressenti pour devenir le premier ministre après les élections de 1965  Mr. Evariste Kimba. Raison avancée à l’époque : Tentative de coup d’état.

3. En parallélisme avec ce qui ce passe actuellement, il faut noter que Joseph Kabila a été préparer pour occuper son poste actuel dès la préparation de l’invasion de la RDC en 1996 par la coalition Ougando-Rwando-Burundaise avec le soutient des mercenaires érythréens et somaliens sous l’encadrement d’instructeurs américains et britanniques. En regardant le documentaire « l’Afrique en morceau » diffusé par TV5, j’ai pu constater que Joseph Kabila était déjà préparé à jouer le rôle qu’il est entrain de jouer aujourd’hui. Comment voulez-vous que les troupes de l’AFDL n’ayant encore pris que les villes de Bukavu, de Goma et de Kisangani et à cette étape, James Kabarebe puisse dire à Joseph Kabila lors d’un meeting arrangé par Mzee Kabila en présence de l’Ambassadeur Shanoun des Nations-Unies ; je cite : »Tu vois ce peuple, maintenant il fait semblant d’être content mais le jour où tu (Joseph Kabila) seras au pouvoir, il risque de se retourner contre toi ». Fin de citation. Un analyste averti perçoit directement qu’à travers cette phrase, les événements qui s’en sont suivi n’ont été menés que pour porter Joseph Kabila au pouvoir en RDC. Il n’y a pas de doute.

Cette opération menée avec les forces étrangères qui s’étaient accaparé de l’essentiel du pouvoir en RDC ne pouvait pas continuer de la sorte vue le caractère visible et flagrant de l’occupation étrangère qui ne pouvait que susciter des réactions à court terme.

Les planificateurs de la néo colonisation et du pillage des richesses du Congo ont revu leur plan et sorti le plan alternatif : Brouiller les cartes par des fausses rébellions venues encore du Rwanda  et du Burundi (RCD-Goma) et de l’Ouganda (MLC, RCD-KML, RDC National) et entretemps liquider la marionnette Mzee Kabila et propulser le véritable pion des occidentaux Mr Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila au pouvoir.

Patiemment et à travers des négociations tronquées de Lusaka, Addis-Ababa, Table ronde de Bruxelles, Gaberone, et finalement à Sun City en Afrique du Sud,  des accords préélaborés par les milieux maffieux et affairistes de la politique occidentale ont été imposés aux politicailleurs congolais sous l’influence de la corruption. Il s’en est suivi une transition que tout le monde a constaté que cette étape n’a servi qu’à hisser et légitimer l’imposteur Joseph Kabila au pouvoir qui désormais se servant d’une constitution élaborée à L’Université de Liège en Belgique et taillée  à sa mesure pour lui permettre de régner pour assurer le pillage systématique et systémique de la RDC par la voyoutie affairiste internationale et mystique qui s’abreuve du sang versé des congolais.

Pour le moment, il se démontre clairement que la logique qui a prévalu à la création de l’AFDL s’est reconstituée mais avec un visage de pseudo-démocratie. Il va de soi que le jeune homme préparé depuis bientôt 11 ans (1996-2006) a actuellement 35 ans, l’âge mystique des dirigeants destinés par le club maffieux, affairiste et mystique à gouverner le Congo pour les seuls intérêts des prédateurs et rapaces occidentaux sans foi ni loi.

Comme Mobutu avec les conjurés de la pentecôte, Kabila a été conseillé de liquider Bemba sous le même alibi de Tentative de coup d’état pour créer la psychose et la peur au sein de la population et instaurer par ce fait un pouvoir autocratique et dictatorial. Pour marquer les esprits et s’il tombe sous l’escarcelle de la justice corrompue jusqu’à la moelle et au service du pouvoir, JP Bemba risque d’être condamné à mort et pendu haut et court comme le fut Evariste Kimba, Mahamba et consort.

Pour le moment les congolais doivent savoir que l’ordre Afdelien est reconstitué sous couvert d’une démocratie tronquée résultant d’un processus électoral pipé du début à la fin. Actuellement le Kivu est totalement occupé par les troupes rwandaises « mixées » au sein des FARDC et petit à petit étendent leurs tentacules sur les rouages politiques et économiques de cette région de la RDC. Les gens ne se sont pas posé la question de savoir pourquoi les militaires commis à la garde d’Azarias Ruberwa n’ont pas été attaqués jusqu’aujourd’hui? Pourquoi des officiers rwandais et Burundais se retrouvent retranchés avec leurs troupes à Minembwe? Pourquoi les soldats rwandais mixés à travers le criminel Laurent Nkunda sont actuellement déployés dans tout le Kivu? Les réponses à ces questions sont simples à deviner. Joseph Kabila issu de l’APR est entrain d’accomplir le plan concocté depuis l’AFDL originelle.

Si les congolais n’ouvrent pas les yeux, leur pays leur échappera et ils n’auront rien à léguer à leur progéniture.

Dorcas Lokendo

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22