Face aux enjeux de l’heure et du futur

4 mai 2007

Au fil des jours

fotoradio.jpg 

La Fédération des radios de proximité du Congo (FRPC) revendique une reconnaissance de sa noblesse, dans la future réforme de la loi qui, depuis juin 1996, régit l’exercice de la presse en République démocratique du Congo (RDC).

Les radios communautaires réclament leur place au soleil

‘’Les hommes et les femmes qui ont par leur volonté pris l’idéal d’éduquer, d’informer, et de former la société à travers les ondes, doivent aussi retrouver une place de noble dans la loi qui doit régir la presse de la 3ème République après le débat dans les prochains jours sur la loi de 1996 à l’Assemblée nationale’’,a revendiqué le président de la FRPC, l’abbé Jean Bosco Bahala, lors d’une conférence organisée le jeudi 19 avril, à la paroisse Notre Dame de Fatima, dans la commune de la Gombe.

Outillées pour la conquête de leur noblesse

Les radios communautaires se sont dotées d’outils importants qui peuvent leur permettre de se faire reconnaître la noblesse qu’elles réclament. En effet, lors de sa première Assemblée générale tenue du 11 au 14 avril à Mbanza-Ngungu, dans la province du Bas-Congo, la FRPC a adopté son statut, son règlement intérieur et sa charte. Pour couronner tout, elle a élu les dirigeants de ses différents organes. Ainsi ont été choisis cinq membres du conseil d’administration, un secrétaire exécutif national et trois membres du conseil de surveillance.

Des délégués de toutes les provinces du pays ont pris part à ce tout premier atelier de la fédération à Mbanza-Ngungu. Cette nouvelle association veut œuvrer pour l’amélioration des conditions de travail des organes de presse communautaire avec l’aide de ses partenaires nationaux et internationaux. Elle envisage notamment la prise en charge de ses membres et leur accès à la formation dans le domaine des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC).

‘’Pour le bien de notre pays la RDC, la fédération aura aussi à nouer des contacts avec certains réseaux qui gèrent les medias dans le monde’’, a assuré l’abbé Jean Bosco Bahala signalant que la nouvelle vision de la FRPC sur l’organisation des radios communautaires a permis l’adhésion de plus 200 organes de la presse communautaire du pays. D’autres attendent l’officialisation de leur adhésion, a-t-il fait savoir ajoutant que l’idée de la création de la fédération a débuté en 2006 lors des rencontres de certains responsables de radios communautaires de la RDC.

L’Observatoire des medias congolais (OMEC), l’un des partenaires de la FRPC, représenté par Polydor Muboyayi son président, s’est réjoui de l’engagement de la fédération à contribuer à l’évolution des medias.

‘’Nous devons aussi mettre l’accent sur la nécessité d’intérioriser les règles d’éthique professionnelle’’, a recommandé le président de l’OMECsoulignant que ‘‘la crédibilité du travail d’un journaliste dépend de la qualité de son travail’’.

Munor Kabondo

http://www.lerevelateur.net/suite.php?newsid=315

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22