De notre correspondant de Bukavu (RTVGL)

15 mai 2007

Actualités

s6000031.jpg 

116. 

Ce mardi 15 mai 2007 – www.mediamonitorcongo.org

- Deux journalistes de la RTBF en visite à la RTVGL/Bukavu

- La dépoille mortelle du Vice/Gouverneur de Bukavu arrive aujourd’hui

- Les rastamans de Bukavu en deuil pour la mort du Vice/Gouverneur…

- La médiation du Rwanda entre Kabila et Nkunda…

- La libération de prisionniers condamnés de doit commun…

- Mme Gégé Katana rentre à Uvira avec le prix  Front Line

 

  

* La Radio Télé Vision Grands Lacs (RTVGL en sigle) a eu un grand honneur ce lundi 14 mai 2007 d’accueillir au sein de ses installation, deux journalistes  Belge de la RTBF (La Radio Télé Belge Francophone) en les personnes  de Monsieur GAUTIER JACOB et de Monsieur JULIEN BECHARA qui ont eu  à visiter les aménagements de la RTVGL, s’entretenir avec le personnel  et exprimer leurs étonnements vis-à-vis d’une réalité qui est train de prendre son propre visage dans le milieu de Bukavu et de la Région des Grands Lacs. RTVGL c’est une radio/télé de proximité, proche des problématiques des populations et avec la vocation de former en informant. En cette occasion les deux journalistes de la RTBF ont eu à souhaiter des vœux de longévité à la  RTVGL et ont promis aussi de s’en faire  portes parole  auprès de leurs amis en Belgique de ce « petit miracle » qui est la RTVGL et qui, jour après jour,  prend  toute sa physionomie propre. 

 

* C’est ce mardi 15 mai 2007 que la dépouille mortelle  du Vice gouverneur  de la province du Sud Kivu, Léon MUMATE NYAMATOMWA arrive à Bukavu. L’avion  a atterri à l’aéroport national de Kavumu à 12 heures précises. Signalons que  hier  lundi 14  mai 2007, la dépouille  avait été fait  sortir de la morgue de la clinique Ngaliema de Kinshasa pour une messe de suffrage en la  cathédrale notre Dame du Congo à Kinshasa en commune de Lingwala. 

 

* A issue des activités commémoratives de la mort du fondateur du Rastafari BOB Nesta Marley, les « rasta mans » de Bukavu, réunis  au sein  du groupe URK n’ont pas hésité à annoncer leur regret sur la disparition du vice gouverneur de la province du Sud Kivu, Monsieur Léon MUMATE NYAMATOMWA . Dans leur message de condoléances ils ont noté que « cette perte  vient sitôt, au moment où sa sagesse et sa connaissance étaient attendues de tous les habitants de la province du sud Kivu…Parce qu’étant un homme d’une moralité forte, habitué aux travaux sur terrain, acteur de développement, » tout le monde s’attendait à un bon travail pour le développement de notre province du sud Kivu. Les rastas de Bukavu pensent donc de se rappeler de sa figure tous les 11 mai lors de la commémoration de l’anniversaire de Bob Marley. 

 

 

* Nous venons d’apprendre que le Rwanda a accepté d’assurer une médiation entre Kinshasa et l’ex-général congolais Laurent Nkunda, qui est frappé par un mandat d’arrêt  international et qui librement vit dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). La semaine passée  a menacé de retirer ses troupes de l’armée régulière, faisant craindre le risque d’un nouveau conflit. 

Voila le texte de la dépêche délivrée à 11h. de ce mardi 15 mai 2007 par l’agence AFP. « Le Rwanda a accepté d’assurer cette médiation à la demande des deux parties. Ce processus dépendra de la volonté de toutes les parties concernées de rejoindre la table de négociations », a affirmé à l’AFP lundi soir le porte-parole de l’armée rwandaise, le major Jill Rutaremara. Selon lui, cette médiation entre le gouvernement de Kinshasa et le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), mouvement politico-militaire de M. Nkunda, vise à mettre fin aux violences dans l’est de la RDC, région frontalière du Rwanda. Une délégation du CNDP, conduite notamment par son responsable politique Patient Mwendanga, et une délégation du gouvernement de Kinshasa ont séjourné la semaine dernière à Kigali, selon des sources concordantes. Elles ont été reçues par le chef d’état-major de l’armée rwandaise, le général James Kabarebe.
Le major Rutaremara s’est refusé à donner des détails sur cette rencontre. « C’est une affaire entre Congolais. Tout ce qui se fait actuellement est basé sur l’initiative et la volonté des deux parties », a-t-il affirmé. Le Rwanda assure cette médiation, alors qu’il est intervenu militairement en RDC en 1996 et 1998, avant de retirer officiellement ses dernières troupes en 2002.
M. Nkunda, lui, est un ancien officier tutsi congolais issu d’une ex-rébellion soutenue par le Rwanda pendant la dernière guerre en RDC (1998-2003). Il est sous le coup d’un mandat d’arrêt international pour des crimes de guerre commis par ses hommes en 2004.Il a passé en janvier 2007 un accord avec Kinshasa pour intégrer ses hommes dans l’armée congolaise. Mais il a dénoncé le 9 mai l’échec de cette intégration. Depuis début 2007, cinq brigades « mixées » de l’armée congolaise, constituées pour moitié de fidèles à M. Nkunda, ont été déployées dans la province congolaise du Nord-Kivu (est), où elles ont mené des offensives contre des rebelles hutus rwandais et où les exactions contre les civils ont décuplé. 

Publié le 15 mai 2007. 

 

 

* A Mbuji mayi dans e Kasaï Orientale, tension ce matin à la minière de Bakwanga, où les agents  ont manifesté devant le domicile du nouveau président administrateur délégué, exigeant le payement de 3 mois  de leur salaire avant de commencer  le travail. Ces agents ont été dispersés par la police, selon la Presse à MIBA, une  personne à été grièvement blessée et internée à GUNZUELA. 

Rappelons  que c’est seulement  sept jours  que  ce nouveaux président venait d’être  nommé à ce poste par le ministre  de  Mines de la RDCongo. 

 

*  Ce lundi 14 mai 2007, débute  dans différentes  prisons de la république  démocratique  du Congo la libération  des prisonniers  condamnés de droits commun..Le but est la décongestion des prisons de la RDC.  Les premiers bénéficiaires de cette mesure de grâce sont les prisonniers de la prison centrale de Kinshasa, ex  Makala ou 250 détenus seront relâchais. C’est le ministre congolais de la Justice  et Garde des Sceaux  a procédé à la cérémonie d’élargissement le 14 mai 2007 de 252 détenus de l’ex-prison de Makala (Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa, Cprk), dans la première ville de la République Démocratique du Congo, RDC.  L’homme d’Etat congolais les a exhorté à pouvoir adopter un comportement exemplaire dans la société pour ne plus tomber dans les filets de la justice. 

Signalons que  cette  annonce a été faite par le ministère en charge de la Justice  devant la presse provinciale de Kinshasa qui a eu des  précisions lors d’un accueil lui accordé à l’hôtel du gouvernement par le premier  ministre Antoine GIZENGA  FUNJI. 

 

* Au   Nord Kivu des éléments de la 81e brigade fidèles à Laurent Nkunda en attente du mixage basés dans ces localités ont été délogés vendredi dernier par ces miliciens, selon des témoins. C’est le  colonel Delphin Kahimbi, commandant adjoint chargé des opérations au sein de la 8ème région militaire  nous a confirmé la nouvelle et nous  dit que « des dispositions opérationnelles sont en cours d’exécution pour que les FARDC reprennent la situation en mains ». 

 

* Accueil triomphal à Uvira pour GEGE KATANA  qui  est rentrée ce week-end dernier de Dublin, en Irlande du Sud, où elle a été primée pour sa ténacité dans la défense des droits humains et son plaidoyer en faveur des femmes victimes de violences sexuelles à l’Est de la RDC. Elle est la première femme et la troisième personne à recevoir cette récompense.  

Radio Okapi qui nous livre la nouvelle ajoute : « Ce prix c’est le résultat du travail de tous les défenseurs des droits humains en RDC, hommes et femmes, et de toutes les organisations nationales et internationales qui ont beaucoup travaillé dans le cadre de la défense des droits humains », a déclaré la lauréate congolaise au cours de la cérémonie de présentation de son prix aux autorités d’Uvira. Mme Gégé Katana a dit qu’elle souhaitait voir avec les autorités du pays comment faire pour que le prix qu’elle a obtenu profite au pays. « Front Line » est pour le moment le plus prestigieux prix pour les défenseurs des droits humains travaillant au front dans une zone en danger ». 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22