Question d’actualité

29 mai 2007

Actualités

Est-ce que le président de la République produit un rapport mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel sur sa propre gestion de l’Etat ? A qui le soumet-il ?  De Dieudonné Lubaba Mutony, Kamina, RDC, 28 May 2007 – Répond Radio Okapi.

Radiookapi.net : Disons d’emblée que le président de la République ne produit pas de rapport mensuel, trimestriel, semestriel comme vous le dites. La raison est simple. La constitution ne le prévoit pas. Du moins pas de la manière que vous internaute vous l’entendez. Nous sommes tombé dans nos recherches sur la constitution. Voici ce qu’elle dit en son article 77 : « Le président de la République adresse des messages à la Nation. Il communique avec les chambres du Parlement (l’Assemblée nationale et le Sénat) par des messages qu’il lit ou fait lire. Mes ces messages ne donnent lieu à aucun débat » Cela veut dire en des termes simples que le président de la République peut lui-même lire son message devant les parlementaires ou il peut déléguer quelqu’un d’autre pour en faire lecture. Mais il n’y a pas de débat parlementaire après la lecture du message du chef de l’Etat. Retenez aussi, cher internaute, qu’il y a d’autres occasions au cours desquelles le président de la République s’adresse à la Nation. Le même article 77 dit que le chef de l’Etat prononce, une fois l’an, devant l’Assemblée nationale et le Sénat réunis en Congrès un discours sur l’état de la Nation. Enfin, il faut rappeler que la constitution prévoit des dispositions qui permettent au président de la République de prendre de grandes décisions qui concernent la vie de la Nation, en concertation avec les autres institutions ou les animateurs des autres institutions. Ceci pour éviter la tentation selon laquelle le détenteur du pouvoir peut en abuser. Parmi ces dispositions, nous citons d’abord l’article 85 en ce qui concerne la déclaration d’état d’urgence ou de guerre : « Lorsque des circonstances graves menacent, d’une manière immédiate, l’indépendance ou l’intégrité du territoire national ou qu’elles provoquent l’interruption du fonctionnement des institutions, le président de la République proclame l’état d’urgence ou l’état de siège, après concertation avec le premier ministre et les présidents des deux chambres ». Ensuite l’article 86 ajoute que « le président de la République déclare la guerre par ordonnance délibérée en conseil des ministres après avis du Conseil supérieur de la Défense et autorisation de l’Assemblée nationale et du Sénat. » 

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22