Congo, une falaise d’utopies !

31 mai 2007

Actualités

(Congo Tribune 31/05/2007)

Le couple Kabila-Nkunda se moque des congolais et crache sur la communauté internationale. Alors que le gouvernement congolais et la communauté internationale claironnent à Kinshasa et dans les officines de Bruxelles que Nkunda est recherché par la Cours Pénale Internationale (CPI), il vient encore une fois de plus jeter un pavé dans la mare.
Interrogé samedi dernier par Fergal Keane de la chaîne de télévision BBC, le matador tutsi a fait des déclarations humiliantes à l’endroit des congolais. Non seulement qu’il qualifié les habitants de territoires qu’il occupe des nigauds, mais aussi Laurent Nkunda a indiqué que le mandat d’arrêt international qui lui est lancé par Kinshasa n’a pas d’impact sur son activité favori. Il a enchérit en ces termes :’’ je m’en moque du mandat international auquel vous faites allusion car je suis le libérateur de ce peuple !’’
Grave encore, au moment où il exhibait joyeusement son calypso devant la camera de la BBC, les éléments de la Monuc paradaient à quelques encablures de sa tanière. Selon les témoignages recueillie, le responsable de la Monuc au Nord Kivu, Haile Menkerios a confirmé ces propos en précisant que : l’arrestation de Nkunda ne figure pas dans leurs missions (sic). Ainsi comme on peut bien remarquer, l’attitude de Nkunda n’étonne pas des personnes averties. Nombreux sont des responsables militaires et humanitaires tant sur le plan national qu’international qui ont reconnus que les élections organisées dans ce pays n’étaient qu’un prétexte.

En mars dernier, Kabila a fait sortir toute l’artillerie militaire pour éliminer le sénateur Jean-Pierre Bemba au motif qu’il constitue un obstacle au brassage des forces armées congolaises. Alors on se demande aujourd’hui qui de Nkundabatware et de Jean-Pierre Bemba nuit véritablement à la cohésion nationale et entrave le brassage des forces armées congolaises ?
En tout cas pour les habitants du Kivu, la vie devient invivable et ils n’ont que leurs yeux pour pleurer. En cause, la présence et les activités du bandit Tutsi, fait voler en éclat tout espoir de pacification du grand Kivu que Joseph Kabila avait annoncé pendant la période électorale. Ces propos sont utopiques et abscons. Tant que Kabila et Nkunda continueront à se congratuler mutuellement pour les forfaits commis et dont ils sont principaux auteurs, il y a du feu dans la maison Congo.
Ainsi chacun de nous doit se poser cette question, comme se la posait à l’époque le grand résistant, Ghandi : ‘’qui sommes-nous pour trahir notre patrie, fils des lâches ou lâches nous-mêmes’’ ?

Jacques Munga

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22