Sécurité dans l’Est = usage de la force, selon Société Civile et acteurs politiques du Kivu

21 juin 2007

Actualités

La solution militaire est la meilleure parce qu’elle peut aider à recouvrer la sécurité à l’Est de la RDC. Les membres de la société civile et acteurs politiques du Kivu l’ont dit mercredi à la délégation du Conseil de sécurité à Kinshasa, rapporte radiookapi.net

Selon Venant Tshipassa, sénateur du Nord-Kivu et membre de l’AMP (Alliance pour la Majorité présidentielle), les membres société civile et acteurs politiques du Kivu ont expliqué à la délégation du Conseil de sécurité les causes et les conséquences de l’insécurité au Nord et Sud-Kivu. Ils ont fait quelques recommandations au gouvernement ainsi qu’à la communauté internationale.
Parmi les causes, ils ont cité la présence incontrôlée et non souhaitée des Interahamwe et de plusieurs groupes armés dans les deux Kivu. Aussi ont-ils demandé l’aide de la communauté internationale pour rapatrier les rebelles hutus rwandais. Ceci, en en application du chapitre 7 de la charte des Nations Unies qui permet l’usage de la force. Les représentants du Kivu estiment que le dialogue ne peut amener nulle part dans la situation actuelle du Kivu.

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22