La Rd-Congo en crise spirituelle

15 août 2007

Billet du jour

mercredi 15 août 2007


La Rd-Congo a fêté, il y a un mois et demi, le 46è anniversaire de son indépendance nationale. Dans quatre ans, elle aura célébré son cinquantenaire, soit un demi-siècle d’existence en tant que pays souverain. Mais, le peuple de ce pays n’est pas aussi heureux qu’il espérait l’être. Sa démographie ne fait que galoper depuis 1960. Il y a 46 ans, les Congolais étaient au nombre de 13 millions. Mais présentement, leur nombre dépasserait les 70 millions. Cependant, leur niveau de vie laisse à désirer autant que la qualité de vie. Sur tous les plans, les Congolais ont difficile à mener une vie harmonieuse : alimentation, emploi, transport, scolarisation, infrastructures routières, ferroviaires, aériennes, lacustres, maritimes,… Au Kasaï Ocidental, il y a bien des lustres que l’on parle de la construction du barrage hydro-électrique de Katende qui soulagerait les populations de cette contrée. Les gouvernements qui se sont succédé n’ont pas réussi à faire démarrer les travaux. Les fils de cette contrée ont beau constituer des associations momentanées pour cet ouvrage mais…en vain. Alors que le pays abrite le barrage hydro-électrique qui est le plus grand du continent par son débit et qui sert d’autres pays africains, il est scandaleux de voir encore en ce moment une ville comme Kananga être dépourvue de courant électrique pendant que sur la tête des Kanangais passe du courant en direction du Katanga. Il a fallu que le président de la République, en visite de réconfort aux populations touchées par l’accident ferroviaire de Kakenge, pour rassurer tous les Kasaïens que cette fois, les travaux de construction du barrage de Katende qu’ils attendent de leurs vœux débuteront au début de l’année prochaine et dureront entre 18 et 30 mois. On peut multiplier autant d’exemples concrets sur plusieurs secteurs de la vie nationale. Le constat est le même : il n’y a aucune évolution positive. A telle enseigne qu’une frange de la population qui frise la soixantaine regrette même le fait que les Congolais aient demandé l’indépendance au Congo. Certains de ces citoyens n’hésitent pas à répondre par l’affirmative à la question de savoir s’ils seraient d’accord à ce que la puissance publique belge vienne recoloniser ce pays. Sans doute ont-ils la nostalgie de la vie d’antan qui était plus qu’harmonieuse malgré certaines vicissitudes de la colonisation. Beaucoup de sociologues l’affirment de façon claire et nette. La crise que subit la République démocratique du Congo est certes d’ordre politique, économique, social, culturel,…Mais cette crise, renchérissent-ils, est principalement d’ordre spirituel. Ce qui est à la base de cette crise spirituelle, c’est la façon de raisonner des Congolais. En d’autres termes, c’est la mentalité du Congolais qui est foncièrement viciée par l’environnement et les tares de la société. Cette crise est renforcée par le phénomène des Eglises de réveil et certaines autres qui se disent chrétiennes mais ne le sont pas en réalité. Elles ne font qu’exploiter à longueur de journées la naïveté du Congolais pour se faire beaucoup d’argent sur leur dos. Il est temps de les réglementer toutes afin d’épargner les Congolais de la dérive spirituelle.

L’Avenir

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22