Journée mondiale des personnes agées: situation précaire à Bukavu

2 octobre 2007

Actualités

 De plus en plus de personnes âgées n’ont ni à manger, ni logement et traînent dans la rue. C’est le constat fait par certaines associations locales de prise en charge des personnes du 3e âge ce 1er octobre, journée internationale des personnes âgées, rapporte radiookapi.net

L’Assemblée générale a proclamé le 1er octobre Journée internationale pour les personnes âgées par sa résolution 45/106 du 14 décembre 1990; cette décision s’inscrit dans le cadre des initiatives de l’ONU comme le Plan d’action international sur le vieillissement, adopté en 1982 par l’Assemblée mondiale sur le vieillissement et approuvé la même année par l’Assemblée générale. En 1991, neuf ans après l’adoption du Plan, l’Assemblée générale a adopté les Principes des Nations Unies pour les personnes âgées par la résolution 46/91 du 16 décembre 1991.  En 2002, la Deuxième assemblée mondiale sur le vieillissement a adopté le Plan d’action international de Madrid sur le vieillissement.

La ville de Bukavu compte plus de 2 000 vieillards, d’après ces associations. La plupart sont abandonnés à eux-mêmes et vivent dans des conditions déplorables. Chaque vendredi, ces personnes âgées sont visibles dans les rues de la ville. Elles passent d’une porte à l’autre pour demander de l’aide. Biabene Musimasi, 76 ans, témoigne : « Un vieillard est traité de sorcier. Il souffre. Ceux qui sont des pensionnés touchent 200 ou 300 Fc. D’autres encore n’ont ni enfant ni conjoint. Ils n’ont pas d’habitation ni de nourriture et passent leur temps à quémander de l’argent »

La Division provinciale des Affaires sociales indiquent que seules 450 personnes âgées sur plus de 5000 vieillards sont répertoriées dans 5 associations locales chargées de la prise en charge des personnes du 3e âge. La plupart des associations locales évoquent le manque de moyens pour la prise en charge de ces vieillards.

La Division des Affaires sociales reconnaît la précarité dans laquelle vivent ces personnes. «Tous ces vieux qui ont travaillé pour la République, qui ont donné naissance, formé tous ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui, vivent dans la misère. Ils n’ont ni à manger, ni à boire, ni à se vêtir ni habitation pour vivre décemment, se plaint Mme Singali Mwadirwa, une responsable des Affaires sociales.

Le chef de Division des Affaires sociales a rendu visite aux vieillards de la commune de Kadutu à l’occasion de cette journée internationale des personnes âgées.

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22