La balle est dans le camp des Kivutiens !

2 octobre 2007

Actualités

Joseph Kabila ayant accompli sa part de mission à New York
Le chef de l’Etat est rentré à Kinshasa samedi dernier, en provenance de New York où il a pris part aux travaux de la 62ème assemblée générale de l’Onu. Parti une semaine plus tôt aux Etats-Unis via la Belgique après avoir tâté du doigt les réalités du terrain au Nord-Kivu, il a passé à la Communauté internationale un message clair et précis, notamment sur la situation de guerre à l’Est.

Abordant cette question dans son allocution, il a considéré comme « une priorité absolue » le triple objectif de finalisation du Ddr, de formation de l’armée et de la police nationales et de l’opérationnalisation du système judiciaire.« Bien plus, et tout en privilégiant l’approche politique et diplomatique, Nous devons, par tous les moyens, avec détermination et un sens élevé de l’urgence, résoudre les problèmes résiduels d’insécurité au Nord- Kivu », a-t-il ajouté non sans attirer l’attention de la communauté internationale sur le non-sens de voir les Congolais continuer « à faire quotidiennement l’objet de violences et exactions de tous genres, de la part des groupes armés nationaux et étrangers, et qu’elles soient massivement réduites à être des déplacés de guerre ».C’est à cette occasion qu’il a circonscrit perception de la solution finale. « La paix et la sécurité doivent, rapidement et à tout prix, être rétablis dans cette partie de notre territoire. Elles le seront », a-t-il dit tout, s’agissant des groupes armés étrangers et nationaux. Pour les groupes étrangers, a relevé le chef de l’Etat, « l’appui des Nations Unies est nécessaire pour leur désarmement volontaire, ou au besoin forcé, leur rapatriement ou leur réinstallation ». Tandis que pour les groupes armés congolais, la solution est à maintes fois rappelée : c’est soit l’intégration des Fardc par voie de brassage, c’est soit la démobilisation. Il l’a dit au cours de ses derniers points de presse respectivement à Kinshasa et à Goma. Mais, le Président de la République vise loin. D’où l’initiative de la Conférence sur la Paix au Kivu. « Nous sommes à l’écoute et nous serons toujours à l’écoute de nos compatriotes et l’objectif, cette fois-ci, c’est de faire participer la population, et toute la population à la recherche d’une solution définitive au problème soit de sécurité soit d’insécurité, que ce soit au Nord-Kivu ou au Sud-Kivu, même si pour le moment la situation s’est beaucoup stabilisée depuis un bout de temps », a eu à déclarer Joseph Kabila au cours de son point de presse de Kinshasa.

Un facilitateur

Le Rwanda ne peut cependant nullement être ignoré dans la restauration d’une paix durable dans cette partie de la RDC. Pour la bonne et simple raison – nous le soulignions récemment dans ces mêmes colonnes – que les Fdlr hutu et le Cndp tutsi se règlent des comptes rwandais sur le sol congolais, cela sur base des conflits ataviques ! En d’autres termes, il faut absolument une solution diplomatique courageuse entre Kinshasa et Kigali qui aura des effets inducteurs évidents sur le cas Fdlr et le cas Cndp.C’est dans cette optique que s’explique l’initiative belge d’une facilitation dont Bruxelles prendrait la logistique. En marge de l’assemblée générale des Nations Unies, le ministre des Affaires étrangères Karel de Gucht a constaté dans un communiqué officiel de son office que « les analyses des différents interlocuteurs sur la situation à l’Est du Congo convergent largement » et qu’une « …impulsion a été donnée en vue d’une approche coordonnée des principaux problèmes qui se posent à l’Est du Congo » ; tous les participants, à l’en croire, étant « déclarés prêts à y donner suite ». Le facilitateur, qui devra être désigné par le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, a pour mission d’« élaborer une solution pour résoudre un conflit qui pourrait à court terme dégénérer militairement », relève le communiqué. Selon Karel de Gucht, « La première réaction du Secrétaire-général Ban Ki-moon a été d’accueillir positivement la proposition en question. Il a directement donné instruction à son adjoint (…) Guéhenno de la mettre en oeuvre concrètement, en étroite concertation avec la Belgique ». Toujours selon l’homme d’Etat belge, l’initiative du facilitateur a été soumise respectivement au chef de l’Etat congolais et au ministre rwandais des Affaires étrangères Charles Murigande. Le communiqué du ministère belge signale « leur plein soutien ».

Acquis à préserver

Dans la livraison du samedi 29 septembre 2007, sous le titre « Kabila, la conviction de la mission accomplie ! », parlant justement de la réunion du groupe « 3 P+2 », nous avons estimé que « La grande information émanant de cette réunion est que ces pays ont aussi évoqué les manières de mettre hors d’état de nuire les milices encore actives dans la région, notamment les forces de Laurent Nkunda et les Forces démocratiques de libération du Rwanda, Fdlr ». Il y a là une victoire diplomatique incontestable étant donné que c’est la première fois que la Communauté internationale a enfin entendu le discours de Kinshasa, elle qui n’entendait jusque-là que celle de Kigali et qui l’amène parfois à des initiatives irrationnelles, cas du « dialogue » recommandé au Gouvernement central avec le général déchu Laurent Nkundabatware. Il y a là un acquis à préserver. C’est en définitive aux compatriotes du Kivu à s’investir massivement, courageusement et sincèrement dans l’ensemble des initiatives en cours, à commencer par la Conférence sur la paix au Kivu. Pour ce faire – comme dit en « BALISES » – l’implication de l’autorité coutumière et de l’autorité religieuse de toutes les provinces du pays est souhaitable ; la balle se trouvant effectivement dans le camp des Kivutiens.

Omer Nsongo die Lema de l’Avenir Quotidien

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22