Groupes irréguliers et armée nationale impliqués gravement dans les violations des droits humains

6 novembre 2007

Actualités

 

- Dans les deux  provinces du Kivu, selon l’ambassadrice de l’Union européenne chargée des droits de l’homme dans le monde 


 

Kinshasa/Goma, le  6 novembre  2007 – (D.I.A.) – Les groupes irréguliers ou  l’armée régulière sont tous impliqués dans les violations des droits de l’homme à l’égard de toute la population dans les deux provinces du Kivu, plus particulièrement à l’égard des femmes.  La dénonciation est lancée par l’ambassadrice de l’Union européenne chargée des droits de l’homme dans le monde. Cette diplomate, qui a séjourné récemment dans les deux provinces du Kivu (Nord et Sud), dans l’Est de la République Démocratique du Congo, RDC, a dénoncé ces violations lors d’une interview accordée au journal congolais « Le Potentiel » (n°4161).

 

 

L’ambassadrice de l’Union européenne chargée des droits de l’homme dans le monde a rencontré dans les deux provinces du Kivu beaucoup d’Ong internationales qui sont très actives dans la région. Elle a cité en particulier, Ocha, l’Unicef et le Comité international de la Croix rouge. Selon l’ambassadrice  Dr Riina Ruth Kionka, ces Ong ont insisté sur la faiblesse de la justice en tant que tel, mais également sur les difficultés énormes de la part des justiciables pour y avoir accès. La diplomate a eu l’occasion d’interviewer personnellement deux femmes qui ont été victimes de violences sexuelles très graves lors de sa visite à l’hôpital de Panzi. 

 

Dr Riina Ruth Kionka a indiqué qu’à Goma et à Bukavu « nous avons rencontré les autorités provinciales et militaires. Et nous leur avons clairement passé le message que l’Etat a une responsabilité essentielle pour faire respecter ces droits et pour que  justice puisse être rendue à ceux dont ces droits ont été bafoués ». 

 

Du reste, la Monuc, a dénoncé le 31 octobre 2007 la présence  de mineurs au sein des Forces armées congolaises (Fardc) dans le Nord- Kivu. Des combats ont opposé dans cette province régulièrement l’armée à des soldats insurgés et des miliciens. L’Apa, Agence presse associée  (n° 2005) a rapporté que la Monuc rappelle que « la présence d’enfants au sein de tout groupe armé constitue un crime de guerre et un crime contre l’humanité ». 

 

Dans le communiqué de sa 97e réunion le conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine daté du 25 octobre 2007 a exprimé sa profonde préoccupation face à la persistance de l’insécurité dans les provinces du Nord et du Sud à Kivu. Ledit conseil a fermement condamné les actions menées par le général dissident Laurent Nkundabatware et ses hommes du Congrès national par la défense du peuple. Il a exigé que ces derniers rejoignent sans délai les centres de brassage en vue de leur intégration dans le processus de formation de l’armée nationale congolaise. 

  

Au cours d’un entretien accordé à l’Agence France Presse à Kinshasa, Roeland Van de Geer, représentant spécial de l’Union européenne pour la région des Grands lacs africains,  a affirmé que  » la crise humanitaire au Nord-Kivu a atteint un niveau comparable à celle du Darfour ». Cette région de l’Ouest du Soudan est en proie à la guerre depuis février 2003. Roeland Van de Geer  a effectué récemment une visite d’une dizaine de jours en  RDC, suivant Syfia grands Lacs/RDC. Les combats dans le Nord- Kivu tuent aussi l’agriculture. A Rutshuru les paysans ont été chassés de leurs champs, ne pouvant plus approvisionner Goma.  Une dépêche publiée par l’Agence France Presse en date du 25 octobre 2007 rapporte que les rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda, les Fdlr,  ont accusé le gouvernement rwandais d’avoir envoyé le week-end dernier 5 bataillons en renfort au général déchu Laurent  Nkundabatware.  Les Fdlr comportent des éléments soupçonnés d’avoir joué un rôle dans le génocide de 1994 au Rwanda.  (Agence catholique D.I.A.- www.dia-afrique.org

 

 

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22