Lettre ouverte à Monsieur Laurent Nkunda

29 novembre 2007

Actualités

149564124747065e6c213a0.jpg205240007646e4f56ee96b3.jpg

Mon cher Monsieur le Général  Laurent Nkunda,

 

 

Bonjour. C’est Mèdia Monitor Congo qui vous adresse cette lettre. Je commence cette lettre ouverte en vous rappelant  pour un instant le fait historique de l’année 63 av.J.C., le fait de la conjuration de Catilina visant  par un complot la prise du pouvoir, alors en place à Rome. En ce temps  Cicéron devenu consul qui avait découvert la conspiration de Catilina et en la  révélant au Sénat, commençait son discours célèbre par ces mots: 

« Quousque tandem abutere, Catilina , patientia nostra ? » Ces mêmes mots je voudrais les adresser à vous Monsieur le Général  .  Jusque à quand, Nkunda, abuseras-tu de notre patience ?

 

 

Mon cher Monsieur, vous voila encore sur la scène, en premier plan,  en train de continuer à jouer votre rôle de puissant déstabilisateur,  et sous les yeux et  la complicité de différents acteurs qui de loin et de prés  semblent vous encourager dans votre œuvre destructrice et meurtrière, tout en vous  fichant du mandat d’arrêt  international qui  pèse sur votre tête depuis septembre 2005 et qui vous accuse d’être responsable de nombreux crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Tout semble ne vous intéresser pas et ne vous fait pas désister pour mettre fin à ce fleuve de sang innocent que depuis des années coule dans le sol de notre terre du Nord et Sud Kivu.

 

C’est au nom du peuple congolais que je vous adresse cette lettre.  « J’ai vu la misère de mon peuple, j’ai entendu leurs cris de souffrances et de mort ,… je connais ses angoisses. Je suis résolu à le délivrer… » (Exode 3,7-8). J’ai servi ce peuple, j’ai vécu avec lui, je l’ai accompagne dans son cheminement douloureux de prise de conscience. Ensemble nous avons rêvé, désiré la démocratie et la paix.   

 

Nous ne pouvons plus ni nous taire, ni rester à regarder ce que ceux qui ont le pouvoir sur la RDC sont en train de tripoter et créer. Nous sommes extrêmement fatigués d’entendre la politique de chez nous ou de l’étranger répéter à maintes reprises qu’il faut en finir avec vous,  et avec vos troupes. Le 02/11/ 2007 Digital Congo avait titré un de ses articles : G. Bushu met le pied sur l’accélérateur pour régler la problématique Nkundabatware. Arretez Laurent Nkunda pour crimes de guerre », avait écrit Human Rights Watch – R.D. Congo, le 1 février 2006. Et enfin dernièrement Beni-Lubero Online, titré  son éditorail le 14-11-2007 de cette manière : « Et si l’accord de Nairobi consacrait Nkunda Roi du Kivu ! »  

 

Je vous prie donc, Monsieur le Général, de pouvoir vous interroger et au profond de votre conscience reconnaître une fois pour toutes tout le mal qu’avec vos soldats, depuis le 29 juillet 2004, vous avez commis en RDC à la rencontre de ce peuple congolais.  La longue série de crimes faits de massacres, d’actes de tortures, de viols, de destructions, de pillages que vous avez perpétrés en ces dernières années  sont des crimes contre l’humanité, qui ne peuvent pas rester impunis.  

                                                                                                                                      

Avez-vous des excuses pour ne pas le faire ? Avez-vous des excuses pour justifier vos crimes ? Non. Ce n’est pas le cas. Même pas l’essayer. Car tout le mal que vous avez fait contre le peuple congolais de l’Est de la RDC vous accuse et nous prouve de plus en plus que vous avez été toujours soutenu  par des forces extérieures qui, encore aujourd’hui, malgré les accords et les compromis,  continuent à vous donner argent, armes, vêtements, nourriture et tout autre moyen pour exterminer les congolais du Kivu. 

On n’est pas aveugle pour voir, on n’est pas naïf pour ne pas comprendre, on n’est pas imbécile pour ne pas interpréter. Nous connaissons bien vos mandataires et leurs convoitises. 

 

Qu’il me soit permis de  vous rappeler certains titres d’articles parus en ce 2007 : Le 11 janvier 2007 : « Laurent Nkunda a reçu l’ordre d’engager la campagne de Bukavu » ; le 23 février 2007 : «  Massacres des populations au Nord-Kivu – Les FDLR rejettent la responsabilités aux hommes de Nkunda » ;  le 21 mars 2007 : » Rutshuru : l’histoire d’une occupation qui ne dit pas son nom », le 10 mai 2007 : « RDC : Kagame et Nkunda veulent créer un Etat satellite du Rwanda » ; le 09 mai 2007 : « Une légion rwandaise pour Joseph Kabila »… et tant d’autres on été publiés et qui ne vous font pas honneur. 

  

Mon cher  Monsieur le Général Laurent Nkunda, je suis fortement surpris pour votre entêtement. Je ne sais pas combien d’ultimatum de démobilisation avez-vous déjà collectionné. Mais tout cela ne vous fait rien et, pire, semble ne vous toucher pas, car vous continuer à terroriser et a massacrer.  C’est triste, car les armes, le sang  et les violences de tout genre ont bien endurci votre cœur, jusqu’à le rendre insensible et  imperturbable et à ne vous rendre plus compte que la guerre que vous continuez à combattre n’aboutira qu’à continuer à remplir de larmes les villages du Nord/Kivu. Si c’est cela le bout de votre action c’est bien alors vous appeler avec les noms les plus ignobles que l’histoire a connu.     

 

Mon cher Monsieur le Général  Laurent Nkunda,  il est temps de mettre fin a tout cela. Il est temps de dévoiler toutes vos agendas cachées avec Kabila, avec la Monuc, et surtout avec Kagame du Rwanda. Si personne de ces derniers vous touche c’est parce que entre vous il y a des accords, des compromis qui nous sont cachés, mais qui rendent notre vie impossible et pleine de peur et d’insécurité.

 

Les Congolais qui subissent les affres de cette situation doivent savoir que le temps n’est plus aux lamentations stériles. L’heure est venue d’agir résolument pour leur avenir. Car il est vrai que c’est à eux et à eux seuls qu’il revient de défendre le Congo et d’en finir désormais avec les mensonges qui, depuis bien longtemps, préparent un avenir toujours plus incertain et désespérant. 

  

La République démocratique du Congo, c’est leur pays et ils n’en ont pas d’autre. C’est leur héritage et un bien commun qu’ils ont tous en partage. Ce pays doit être pour chacun d’entre eux le  grand espace de liberté, de justice et de démocratie. L’abandonner entre les mains des ennemis serait se livrer à l’opprobre et au déshonneur 

A  Nairobi le Rwanda s’est engagé à « prendre toutes les mesures nécessaires pour sécuriser sa frontière et empêcher l’entrée ou la sortie des membres de tout groupe armé, en particulier de celui du chef de milice dissident Nkunda, et d’empêcher que toute forme de soutien – militaire, matériel ou humain – soit fourni à aucun groupe armé en RDC… ». Mutebusi aussi  doit quitter le Rwanda et rentrer au Congo (cfr. DigitalCongo du 19 novembre 2007 : Kigali pousse Mutebusi à rejoindre Laurent Nkunda) .  Que veut dire tout cela ?  Le peuple congolais en a assez et il est terriblement fatigué. 

Comme conclusion à cette lettre, au nom du peuple congolais, je voudrais, mon cher Monsieur le Général Nkunda Laurent, vous demander de : 

·        laisser en paix le peuple congolais ; 

·        déposer les armes ; 

·        vous rendre aux autorités congolaises ; 

·        demander pardon au peuple congolais du mal fait ; 

·        être prêt pour un votre jugement équitable et juste de la part de l’autorité compétente. . 

Et que le Dieu de nos pères et de notre terre congolaise puisse vous donner la force et le courage. 

Bukavu : 27 novembre 2007 

© Media Monitor Congo 2007 

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22