L’Interpol en Belgique ne reconnaît pas l’existence d’un mandat d’arrêt international contre Nkundabatware

15 décembre 2007

Actualités

Les masques tombent enfin sur « l’affaire Nkundabatware ». Les congolais de la diaspora sont souvent sidérés de suivre régulièrement les interviews du général Nkundabatware à la télévision RTBF et de lire certaines d’autres dans le Soir sous la signature de Colette Braeckman. Alors qu’il est connu de tous que Laurent Nkundabatware est recherché par l’Interpol suite à un mandat d’arrêt international lancé contre lui par les autorités congolaises.

Selon une source de LA LIBRE Belgique, « contrairement à ce que pensent opinion publique, presse et de nombreux politiciens au
Congo, il n’existe pas de mandat d’arrêt international contre Laurent Nkunda. »

C’est ce qu’indique la consultation des fichiers de police ad hoc en Belgique.

Cette information, dit la source, a été confirmée par une source bien au fait des affaires judiciaires au
Congo et par un diplomate.

Pire, « le mandat d’arrêt émis en 2005 contre le général mutin par
Kinshasa est seulement congolais et n’a pas été repris par Interpol. Il n’a été transmis qu’au
Rwanda et à l’Ouganda voisins» précise la source.

L’on comprend désormais les va-et-vient des émissaires de NKUNDABATWARE à Bruxelles. 

Le dernier voyage en date, il y a trois semaines, est celui effectué par le N°3 du mouvement politico-militaire du général mutin, le commandant AMANI, avec visa obtenu à
Kigali. Le séjour de cet émissaire de NKUNDABATWARE a coïncidé « par hasard » à celui de Ruberwa à Bruxelles.

Le président du Rcd/Goma  AZARIAS RUBERWA a pris soins de placer sa famille « en sécurité » aux Etats Unis et au
Canada.

Une autre source crédible en Belgique confirme que AMANI et RUBERWA ont tenu une réunion sécrète dans un hôtel de Bruxelles situé sur rue Royale, métro Botanique.
A l’issue de cette rencontre, l’un d’eux s’est rendu en Allemagne pour une « séance de travail ».
L’on comprend désormais pourquoi Nkundabatware n’a jamais été inquiété.
Au cours d’une interview exclusive, le Député Daniel DUCARME, proche de Louis Michel, nous a déclaré qu’il revient aux autorités congolaises d’arrêter NKUNDABATWARE et non la Belgique.

Ceci explique-t-il cela ?

 

JEAN WILLY BONDJALA BO SISIMI (http://www.grandsreportersrdc.net/PolitiqueNationale/article.php?article=160)

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22