Bonne et Heureuse Annèe 2008

31 décembre 2007

Actualités

bougie7.jpg

UNE ANNEE QUI PASSE, UNE ANNEE QUI VIENTUne année qui passe, une année qui s’en va avec ses peines et ses espoirs non réalisés. Une année qui pèse sur chacun de nous avec ses lourds fardeaux de  responsabilités. 

Une année qui vient et qu’on attend dans un climat de fête et de réjouissances, dans la nuit profonde d’un Nord plein de froid et d’un Sud baiser par la chaleur. Le rites exorcisant le passé se répètent et sur le podium de l’espoir notre monde malade continue ses rêves et ses promesses propitiatoires

 

A la fin de l’année, nous voila encore pour faire le bilan, à faire le point sur notre situation. Parfois on a peur de regarder en face sa propre situation.  Les temps rongent inexorablement  les visages tout en montrant les signes d’une vieillesse qui approche  ne font heureux personne. Les femmes sont toujours à la recherche des produits qui peuvent rajeunir leurs visages ridés. 

Et nous sommes à la recherche de ce qui emporté dans le vent tout le mal de l’année qui meurt. Bonne et heureuse Année 2008. A la fin de l’année nous voila donc revoir les événements plus importants qui se sont succédés au long des 12 mois dans notre pays la République Démocratique du Congo. 

JANVIER : 

Le corps du cardinal Frédéric Etsou, archevêque de Kinshasa, en République Démocratique du Congo, RDC, décédé à Bruxelles, en Belgique le 06 janvier, arrive dans la capitale congolaise Kinshasa le jeudi 11 janvier 2007 à 11 heures (heures locales). Et les  obsèques seront célébrées le lundi 15 janvier dans la Cathédrale de Kinshasa, présidés par l’envoyé du Pape le Card. Tumi du Camerun. 

La nuit du dimanche 14 janvier au lundi 15 janvier 2007 a permis aux  patrouilles mixtes  de la PNC (Police nationale Congolaise et FRADC) de mettre  la  main sur six malfaiteurs dont un voleur à Bukavu

FEVRIER 

L’Exécutif de la troisième République au Congo/Kinshasa est enfin là, après plus d’un mois de la désignation de son chef d’équipe ou premier ministre Antoine Gizenga. Ce gouvernement survient bien après que le président de la République ait été élu au suffrage universel, ainsi que les députés nationaux et provinciaux, les sénateurs et les gouverneurs de province sortis du suffrage indirect. Il a été publié dans la soirée du lundi 5 février 2007. 

Entre temps les Archevêques et Evêques, réunis en session ordinaire du Comité permanent du 05 au 10 février 2007, demandent, sur les événements douloureux survenus dans le Bas-Congo, qu’en toute justice, et sans aucune pression de quelque nature que ce soit, une enquête sérieuse soit menée pour établir les responsabilités et prendre non seulement des sanctions à l’encontre des coupables, mais aussi toutes les dispositions nécessaires pour qu’à l’avenir d e tels événements ne se reproduisent plus. Arrestation de Me Idesbald Byabuze à Kigali. Il est accusé de véhiculer un message génocidaire et d’atteinte à la sûreté de l’Etat rwandais. Selon le représentant de la LDGL à Bukavu, cet enseignant de droit à l’université catholique de Bukavu était en visiting à l’Université laïque adventiste de Kigali (UNILAK), lorsque les services de la police rwandaise l’ont interpellé vendredi dernier avant de le mettre en garde à vue. 

MARS :  »Nous en sommes au stade où la guerre entre les Etats a pris fin et où l’on recherche un moyen de stabilité des pays », a déclaré le président congolais Joseph Kabila à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, RDC, devant 150 parlementaires de la région (africaine) des Grands Lacs. 

Le 22 et 23 mars :  Affrontements sanglants entre les Forces armées congolaises et la garde rapprochée du sénateur Jean-Pierre Bemba à Kinshasa avec dizaines de morts et de blessés  le gouvernement accuse les Médias, JED répliques, sur la fermeture des Médias de Bemba et à Assemblée nationale : la plénière de lundi est reportée21 mars : La RTVGL Bukavu  nous annonce la libération de Monsieur Idesbald Byabuze survenue le 20 mars 2007 à Kigali. Bukavu est en fête. Monsieur Idesbald Byabuze est attendu aujourd’hui 21 mars à Bukavu. 

Le 27 mars : Conférence de presse du Président Me Joseph Kabila qui  déclaré que « l’action militaire entreprise par l’armée nationale, suite aux événements du 22 et 23 février, n’avait pas un caractère politique mais elle se fondait sur les exigences d’ordre sécuritaire. 

AVRIL : Du 3 au 5 avril 2007 se tient à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, RDC, un atelier portant sur le thème « Médias pour la consolidation de la paix, la démocratie et la bonne gouvernance ».  Cet atelier est organisé par  l’Observatoire des médias congolais ou Omec. Le 27 avril : La situation est à nouveau tendue dans les Kivus où l’on est mécontent de Kinshasa et retour de Nkunda. Mais que veut-il ? Le problème de l’Est de la RDC encore. Le même jour on annonce que  les Fardc et l’Onu pourchassent les rebelles rwandais au Nord et Sud-Kivu. Six bataillons de l’armée nationale prennent part à l’opération.. 

MAI  

Dans la nuit du 26 au 27 mai, un nouveau massacre : 17 civiles tués dans le village de Kanyola, localité située à 30 Km au nord de la ville de Bukavu.  

Le 30 mai, DIA publie que  Mgr Fidèle Nsielele, évêque  de Kisantu, dans le  Sud-ouest de la République Démocratique du Congo, RDC,  figure en cette année 2007 parmi les lauréats du « Galien d’honneur » que remettent périodiquement les pharmaciens pour reconnaître les mérites et les bienfaits du dévouement pour combattre la vente illicite des médicaments. Le prélat a reçu cette récompense le lundi 28 mai 2007 au centre  culturel Boboto où s’est déroulée la cérémonie, en présence des deux pharmaciens faisant partie de l’actuel gouvernement, à savoir les vice-ministre Ferdinand Ntwa (Santé) et Marie Laure Kawanda (transports et communications). 

JUIN :   

Serge Maheshe, Journaliste et secrétaire de rédaction à Radio Okapi Bukavu a été assassiné le mercredi 13 juin 2007 en pleine rue de Bukavu par des civils en armes.  Bukavu est en colère. Les Mèdias de Bukavu décrètent des journées sans radios.  Le 20 juin : Les évêques membres de l’Association des conférences épiscopales de l’Afrique centrale (ACEAC) ont appelé les dirigeants de la région à œuvrer pour un retour définitif de la paix et de la stabilité dans les Grands lacs. 

JUILLET :   

Le 10 juillet les Evêques membres de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), présents à la session ordinaire de la 43ème Assemblée plénière, viennent d’adresser un message au peuple congolais à l’occasion du 47ème anniversaire de l’indépendance de la République démocratique du Congo. Le constat n’est pas éloquent : « Ne dormons pas, la maison brûle ! », s’écrient les prélats catholiques. Puisque la souffrance du peuple perdure, l’Assemblée plénière des évêques aborde plusieurs questions avec fermeté : la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale, l’exploitation des ressources naturelles, les dossiers Kahemba et massacres du Bas-Congo…
La CENCO a maintes fois dénoncé la violence dont les causes se situaient dans le refus du dialogue positif et consensuel, A-t-elle été écoutée ? Mais qu’est-ce que cet énième appel de l’Eglise catholique va changer dans le chef des décideurs congolais et leurs parrains ? Coïncidence frappante, les évêques catholiques soulèvent les mêmes problèmes, avec la même insistance que l’International Crisis
  Group, cette organisation internationale non gouvernementale qui agit pour la prévention et la résolution des conflits dans le monde entier. Le 16 juillet l’Ong Save the Children a dénoncé l’abus et la violence que subissent des milliers d’enfants accusés de sorcellerie en République Démocratique du Congo. La nouvelle est donnée par l’agence vaticane Fides dans  son édition du 13 juillet 2007, signalant que Save the Children a rendu public à ce sujet son  rapport intitulé ‘L’invention des enfants sorciers en République démocratique du Congo’. 18 juillet 2007 : Les experts de l’Onu qui ont fait des investigations sur la sécurité à l’est du pays, ont adressé leur rapport au Conseil de sécurité. Le président du Conseil de sécurité lance un dernier rappel à l’ordre et désigne d’un doigt accusateur le gouvernement de Kinshasa, le général dissident Nkunda et les pays voisins de la RDC, connus pourtant sans qu’il les cite. Dimanche 22 juillet 2007 le pape Benoît XVI a lancé un appel pressant à la paix, ce dimanche avant la prière de l’Angélus, et en particulier à refuser la course aux armements et à recourir à la guerre, aux « massacres inutiles » pour résoudre les problèmes. 

AOUT Au moins 100 personnes ont été tuées, dans la nuit du mercredi 1er au jeudi 2 août, lors du déraillement d’un train au Kasaï occidental, dans une région centrale de la République démocratique du Congo (RDC), selon Toussaint Tshilombo Send, porte-parole du gouvernement congolais. Le bilan est encore susceptible d’évoluer, différentes autorités, dont la Mission de l’ONU en République démocratique du Congo (Monuc) et la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC), ayant précédemment fait état de trente puis de soixante-huit morts. 14 aout : Un group d’experts de l’ONU dénonce des trafics illégaux  Selon le texte de ce rapport, « la situation en Rdc est caractérisée par une violence, une insécurité et une instabilité constantes tant dans l’Est du pays que dans la capitale ». Ces trafics illégaux implique des bandes armées « mafieuses » et fait suite à la résolution 1493 du Conseil de sé­curité imposant un embargo sur les armes s’appliquant à la partie orientale de la RDC notamment en Ituri et dans les provinces du Nord­-Kivu et du Sud-Kivu. 

Le 23 aout : La RDC  abrite un atelier sur la paix et la résolution des conflits en Afrique centrale regroupant une dizaine de pays de la sous-région, vise à rassembler les frères et sœurs œuvrant au sein des sociétés civiles de différents pays pour réfléchir sur le rôle que les uns et les autres peuvent jouer dans leur pays respectif afin de résoudre les conflits et procurer une paix durable à l’Afrique centrale. 

SEPTEMBRE  3 septembre : Pas de rentrée scolaire, les enseignants sont en grève. Motif :leurs salaires. Les deux principaux syndicats d’enseignants du secteur public en République démocratique du Congo (RDC) ont appelé à la “radicalisation” de la grève entamée pour réclamer une revalorisation des salaires- 19 septembre Plus de 53 mille ménages, soit plus ou moins 300 mille personnes sont déplacées internes dans différents territoires de la province du Sud-Kivu, en provenance du Nord-Kivu. Ce déplacement inquiète les agences humanitaires actives dans la région, selon un rapport de la commission Mouvements des populations au Sud Kivu- 

22 septembre : Les Sociétés civiles de la RDC, du Rwanda et du Burundi ont décidé de réaliser des actions concertées en vue de soutenir le Pacte de paix, stabilité et développement de l’Afrique centrale signé par les chefs d’Etat et de Gouvernement de 11 pays de la sous région en fin décembre 2006 au Kenya, 70 personnes venues des 3 pays ont participés à l’atelier de deux jours organisé le week-end dernier à Goma. Les participants ont convenu de vulgariser le contenu de ce Pacte auprès des populations et de pousser leurs gouvernements respectifs à le ratifier 28 septembre : Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, s’exprime à la tribune des Nations Unies et il rappelle que « le chemin qui mène à la fin irréversible des crises multiformes qui ont secoué mon pays pendant de longues années demeure jonché d’embûches », en  se référant aux troubles qui secouent le Nord-Kivu. Rappellons  que  la République démocratique du Congo est élue à la Vice présidence de la 62ème session de l’Onu de New York. Cette qualité est le reflet de la confiance que lui accorde la communauté internationale, en dépit des efforts déployés par les ennemis de la démocratie congolaise. 

OCTOBRE 

5 octobre : Crash d’avion :  Encore une fois des victimes innocentes. Les responsabilités? Pas seulement de  la compagnie aérienne, mais aussi le gouvernement. C’est trop, il faut mettre fin à cet état de choses. On doit avoir le courage de garer à terre des avions pareils, qui sont des simples carcasses, et qui ne font  que semer des morts et remplir des larmes les yeux des congolais et congolaises. Nous demandons donc au Gouvernement de faire appliquer les décisions prises concernant la sécurité aérienne des civils. 

8 octobre : L’ex-général Laurent Nkunda a annoncé i le lancement d’une “offensive active” contre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) au Nord-Kivu (est), où des combats à l’arme lourde ont repris dans la matinée après une brève accalmie 10 octobre : Les combats à l’arme lourde s’intensifiaient mardi entre Forces armées de République démocratique du Congo (Fardc) et troupes insurgées ralliées à Laurent Nkunda au Nord-Kivu (est), plongeant des milliers de civils dans le cauchemar de nouveaux déplacements. Des combats à l’arme lourde et légère ont repris ce week-end et pourraient s’intensifier après que Laurent Nkunda eut affirmé lundi qu’il lancerait une «offensive active» contre l’armée, en ouvrant un nouveau front partout où il estime que ses troupes sont attaquées. 

16 octobre :  Près d’un million de personnes (750. 000 officiellement) jetées dans les routes du Kivu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo, RDC,  s’entassent dans plusieurs camps de fortune, vivant dans des conditions de sous-hommes, en dessous de tout minimum hygiénique.  (…) Les déplacés répartis dans ces camps sont dans le dénuement le plus total. L’information est donnée par “Le Révélateur” (édition du 16 octobre 2007)” paraissant à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, RDC 20 octobre : Cahos au Nord Kivu : Des milliers de civils ont fui  ce samedi d’intenses combats entre troupes insurgées ralliées à l’ex-général Laurent Nkunda et des milices locales au Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, selon des témoignages recueillis par l’ONU et l’armée congolaise. Des “attaques très violentes” ont été signalées tôt  ce samedi dans la zone de Bunagana, localité située à environ 50 km au nord-est de la capitale provinciale Goma, a déclaré le colonel Delphin Kahimbi, commandant en second des Forces armées congolaises (FARDC) au Nord-Kivu. 

25 octobre : Le président américain George W. Bush a ordonné mercredi la reconduction pour un an de sanctions contre plusieurs personnalités politiques et des affaires qui contribuent selon lui au conflit en République démocratique du Congo. Nkunda est dans  cette liste noire-  25 octobre Les pluies diluviennes ont occasionné la mort d’une trentaine de personnes et d’importants dégâts matériels à Kinshasa . Plusieurs quartiers sont coupés du reste de la capitale. Le gouvernement annonce la mise sur pied d’une cellule de crise face à cette situation. 28 octobre : La  communauté Sant’Egidio organise  une journée  de réflexion dans la salle de spectacle du collège Alfajiri de Bukavu  sur le thème: « religion et culture en dialogue, pour un monde  sans violence ». Ce réunit toutes les religions présentes dans la ville de Bukavu.    

NOVEMBRE 

4 novembre :Apres une accalmie observée depuis quelques jours, les armes parlent a nouveau. Selon certaines sources, les insurgés fidèles à Laurent Nkunda s’affronteraient aux éléments FDLR dans le Masisi. 14 novembre : L’assemblée Provinciale du Sud Kivu vient de destituer le gouverneur de province, Célestin CIBALONZA BYATERANA, suite à une motion de défiance contre le gouvernement provinciale. Cela se fait à l’issu d’un vote de 34 députés présents et 1 qui s’est excusé. 21 novembre :Kigali pousse Mutebusi à rejoindre Nkunda. Les deux cent douze exilés politiques congolais, dont l’ex-colonel Jules Mutebutsi et ses compagnons hébergés dans le camp de Tshoko au sud du Rwanda ne recevront plus des vivres et non vivres du gouvernement rwandais. C’est ce qui ressort de la décision prise en octobre 2007 par Kigali, selon Charles Murigande, ministre rwandais des Affaires étrangères. 

25 novembre : Une campagne nationale de lutte contre la violence sexuelle en RDC a été lancée samedi à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu (Est du pays), par la première Dame de la RDC, Madame Lemba Olive Kabila 27 novembre : La société civile de la République démocratique du Congo (RDC) dénonce “l’inconstance de l’action” du gouvernement à l’égard du général déchu Laurent Nkunda qui continue à entretenir l’insécurité dans l’est du pays. 

DECEMBRE 

5 décembre : La Secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice et les pays de la région des Grands Lacs africains qui viennent de se réunir dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, se sont convenus de “renforcer rapidement” les forces de sécurité de la République démocratique du Congo (RDC) qui mènent actuellement une offensive décisive contre les forces du général déchu Nkunda.  6 décembre : Le Discours à la Nation de KabilaLes vérités de Kabila, un an après !  Ce meme jour le pape Benoît XVI a nommé Mgr Laurent Monsengwo nouvel archevêque de Kinshasa, le déplaçant ainsi de Kisangani où il était archevêque depuis 1988. 11 décembre : Insécurité et humiliation dans le Grand-Nord.Les 20.000 habitants de Miriki, localité située à 210 kms au nord de Goma, soit 150 kms au Sud de Butembo, vivent dans la peur de l’insécurité. Les femmes courent et sont  violées par les éléments des Fdlr (Force démocratique de libération du Rwanda), dénonce Caritas-développement.  Des personnes qui tombent en embuscade et qui n’ont pas été tuées sont déshabillées par les rebelles rwandais 

24 décembre : Le recrutement d’enfants-soldats par les différentes milices s’aggrave dans l’est du Congo-Kinshasa ravagé par la guerre, dénonce l’ONG Save the Children lundi dans un communiqué.  

25 décembre : Le jour de Noël est un jour de « grande espérance » souligne Benoît XVI qui manifeste sa proximité à qui souffre la misère, l’injustice et la guerre et invoque la « consolation » et le « réconfort » qu’apporte l’Enfant Jésus au monde d’aujourd’hui. Avant la bénédiction Urbi et Orbi évoque les guerres oubliées de l’Afrique. 26 décembre :La conférence sur la paix dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), dont l’ouverture officielle aurait dû avoir lieu jeudi à Goma, capitale du Nord-Kivu, a été repoussée au 6 janvier 2008. 

© kakaluigi 2007 

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22