Conférence de Goma: plénière prévue pour aujourd’hui

9 janvier 2008

Actualités

2. De nos correspondants de Goma 

Goma ce mercredi 9 janvier 2008 –RTVGL -8h.00 –  La nuit de ce mardi est bien passée. Le calme règne sur Goma. Des militaires partout et bien habillés avec des uniformes tout à fait nouvelles.  Goma  a  enfin fait son miracle : a su trouvé la place pour tous ceux qui ont suivi la caravane de la conférence sur la paix.  On parle de plus de 800 enregistrés. Mais 200 (et plus) personnes sont encore en attente d’accréditation et on passé la nuit dans des abris de fortune.  L’Equipe organisatrice se retrouve dépassée.

  

Sur la route qui mène au lieu des assises nous rencontrons déjà des gens ce matin. Ils attendent l’ouverture et la plénière. Car  contrairement à ce que nous avons annoncé hier la plénière de ce  mardi 8 janvier n’a pas eu lieu. Au 3ème jour, les questions protocolaires et de procédure étaient loin d’être résolues. Aux dernières nouvelles, les organisateurs ont reporté cette plénière pour ce mercredi 9 janvier. 

En plus sur la conférence vient de tomber le mémorandum des Evêques qui énumère 5 causes internes du conflit: la non intégration des populations, les problèmes fonciers, la conquête du pouvoir, la gestion et l’accès aux ressources naturelles, et enfin, la conduite de certains fils du Kivu caractérisée par la corruption, et qui refuse toute balkanisation et toute duperie.   

 

Nous apprenons  qu’une marche hostile à la Conférence sur la paix, la stabilité et le développement de Goma a été interdite par les autorités à Butembo dans le Grand Nord et plusieurs sources  nous rapportent aussi que la plupart des Communautés ne soutiennent pas cette Conférence. Les Nande, majoritaires au Nord Kivu, boycottent la messe. Les Bembe du Sud Kivu leur ont emboîté le pas. Apparemment, les efforts déployés par Vital Kamerhe, président de l’Assemblée nationale, toute la journée de lundi à l’hôtel Bungwe Guest House, pour ramener les chefs coutumiers à la table de discutions n’ont pas été couronnés de succès. Du moins jusque dans la soirée de ce  mardi. 

Les journalistes présents à Goma, qui n’ont pas vu à la séance d’ouverture ni Kabila, ni Nkunda, et qui sont témoins de la confusion organisatrice,   commencent à se poser toute une série de question que la RTVGL vient d’enregistrer : Pour quel résultat  cette conférence a été convoquée? Cette Conférence de Goma n’a aucune souveraineté .  Les résolutions qui en découleront n’ont aucun caractère contraignant pour personne.  Et alors pourquoi ? Il n’y aura pas de changements.
La Conférence de Goma est bipolarisée par l’AMP et le CNDP de Nkunda. Surtout lorsque le champ de discussions est fortement circonscrit ne laissant aux insurgés que deux possibilités : le brassage ou la démobilisation. Qu’en sera-t-il donc de la véritable paix, sécurité et développement des Kivu ? 

© RTVGL/Bukavu 2008 

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22