La ville de Bukavu pleure ses morts

3 février 2008

Billet du jour

 
La ville de Bukavu n’arrête pas de pleurer! Ce matin (03 février 2208) à 10 heure, la ville de Bukavu a été sécouée par un violent tremblement de terre qui selon nos sources, a duré plus ou moins trois minutes et qui a fait des morts et des dégats matériels très importants. 
 Après tout ce que cette ville a souffert depuis les années 1960, ou plus proche de nous, depuis les années 1994 avec l’afflux des réfugiés rwandais et plus tard avec les deux guerres d’agression, Bukavu est encore en deuil! A 10 heures ce matin, pendant que certains petits commerçant étalaient déjà les petites marchandises, certains ont été surpris dans des hangards, et auraient succombé, écrasé par les murs. 
 L’on dit que le marché de la Place Muzihirwa est tombé et a tué beaucoup de personnes. Actuellement l’on serait en train de chercher les survivants sous les décombres. D’autres édifices écroulés, c’est par exemples quelques murs du Collège Alfajiri, l’hôtel Bugugu près du feu rouge, et beaucoup de maisons des particuliers… Il faut noter que l’information est de la première heure et nous ne saurons pas donner toutes les précisions pour le moment. 
 A quoi pourrait être dû ce tremblement de terre! 
 Sans trop nous y hazardé, compte tenu du fait que ceci n’est pas notre spécialité, nous osons croire qu’à part la relation que pourrait avoir cet événement avec les activités sysmique des volcans de Goma, ce tremblement de terre pourrait être dû au fait que la ville de Bukavu est édifié au bord du lac Kivu, un lac volcanique qui comme on le sait, contient 55 millard de Nm3 de methane exploitable. Il va de soi que le fait de garder ce gaz est non seulement un manque à gagner pour ses avantages économique, mais aussi un danger pour les habitants de la ville. 
 Nous en appelons donc à la responsabilité du gouvernement… Que des actions soient envisagées pour sauvegarder la vie des paisibles citoyens et citoyennes de cette ville. Il serait inacceptable que l’on s’arrête à envoyer des aides humanitaires, sans rien envisager pour mettre à profit cette ressource naturelle qui pourrait se convertir en un danger pour la société…
 
P. Donato, Guetteur.

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22