La CPI va juger Bemba pour crimes de guerre

16 juin 2009

Actualités

(BBC Afrique 16/06/2009)

La Cour pénale internationale a ordonné le jugement de Jean-Pierre Bemba, ancien vice-président de la République démocratique du Congo, pour cinq chefs d’accusation dont ceux de crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par sa milice en République centrafricaine.
Ces accusations se rapportent aux activités du Mouvement de Libération du Congo (MLC) en République centrafricaine en 2002 et 2003.

Jean-Pierre Bemba a rejeté toutes les accusations retenues contre lui, estimant qu’il n’assurait plus le commandement des éléments de sa milice, après que ceux-ci eurent franchi la frontière centrafricaine, lors de l’intervention de 2002.

Jean-Pierre Bemba a dirigé la rébellion du Mouvement de Libération du Congo, lors de la guerre civile en RDC, avant de devenir vice-président, en vertu d’un accord de paix avec le gouvernement de Kinshasa.

Il est le plus connu des anciens rebelles congolais poursuivis devant la CPI pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

« La chambre préliminaire a conclu qu’il y avait des preuves suffisantes donnant des motifs substantiels de croire que Jean-Pierre Bemba Gombo est pénalement responsable, pour avoir effectivement agi en qualité de chef militaire », a indiqué la CPI dans un communiqué.

Il va être jugé pour meurtre constituant un crime de guerre et un crime contre l’humanité, pour viol constituant un crime de guerre et un crime contre l’humanité, et pour pillage constituant un crime de guerre, précise la CPI.

Jean-Pierre Bemba, 46 ans, avait comparu devant la CPI du 12 au 15 janvier lors d’audiences de confirmation de charges concernant des exactions commises par sa milice, le Mouvement de libération du Congo, en Centrafrique entre octobre 2002 et mars 2003.

« Il voulait traumatiser la population afin de la dissuader de soutenir les rebelles », avait déclaré le procureur.

« Il avait choisi le viol comme méthode favorite… le viol sur des mères en présence de leurs enfants et sur des enfants en présence de leurs parents », avait-il ajouté.

Jean-Pierre Bemba avait été arrêté le 24 mai 2008 à Bruxelles par les autorités belges en exécution d’un mandat d’arrêt délivré par la CPI.

Il avait été remis à la Cour et transféré à son siège le 3 juillet 2008.

Il a perdu la présidentielle de 2006 face au président Joseph Kabila et a fui le pays en 2007, après avoir été accusé de trahison, suite aux affrontements entre ses gardes et l’armée congolaise.

Fils du célèbre homme d’affaires JEAN-PIERRE BEMBA
Fils d’un célèbre homme d’affaires
Ancien assistant de Mobutu Sese Seko
1998: Son mouvement, le MLC, est aidé par l’Ouganda
2003: Devient vice-président en vertu d’un accord de paix
2006: Perd le deuxième tour de la présidentielle face à Joseph Kabila
2007: Fuit la RDC après des affrontements entre ses forces et l’armée
 

© Copyright BBC Afrique

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22