Les commentaires de Gabriel Maindo

19 juillet 2009

Actualités

« Cette initiative de jeûne et prière de repentance au mensonge politique électoral de la promesse de cinq chantier ne serait elle pas le sixième chantier qui pourrait réussir vu la prolifération au Congo Kinshasa de boutiques spirituelles autrement appelées églises de réveil en dehors de cinq autres chantiers qui semblent devenir une fiction ?

Les échos en provenance de la capitale Kinshasa nous renseignent qu’il y a une prolifération croissantes des boutiques spirituelles ou églises de sommeil autrement appelées église de réveil.

Cela n’est pas à démontrer lorsqu’une seule avenue Banalia dans la commune de Kasa-Vubu à Kinshasa on décompte 82 églises dites de réveil, ne serait ce pas le seul chantier qui vient de créer les emplois en faveur des gourous pasteurs pour rançonner les pauvres fidèles qui sont floués par naïveté ?

Gaby ne faut pas brandir la laïcité ici pour empêcher les menteurs politiciens congolais de se repentir, car ils sont conscients qu’ils ont trompé le peuple congolais. On parle de laïcité dans notre pays dans la forme, mais pas dans le fond le Congo est un pays chrétien à 90%, donc la loi de la majorité prime sur une infime minorité dont vous faites partie certainement.

Les PARLE-MENTEURS de l’AMP au pouvoir n’agissent ils pas au nom de ce principe de la MAJORITÉ pour prendre le peuple congolais en otage ? Si vous êtes démocrate, suivez la voix de la MAJORITÉ, une repentance est nécessaire pour des dirigeants politiques conscients du préjudice qu’ils ont causé au peuple à travers leur politique désastreuse des anti-valeurs, mais aussi de leur responsabilité dans la destruction du tissus socio-économique de notre pays et qui veulent s’amender de leur fautes à l’égard du peuple congolais.

Ça pourrait être un aveu d’échec bien entendu, mais c’est une preuve du mensonge qu’ils ont usé pour s’abuser de la confiance du peuple.

Si le philistin  » Joseph Kabila  » devient pasteur où serait il le problème ? Son frère tutsi Azarias Ruberwa n’est il pas prophète  à Kinshasa??? son frère de sang et criminel Nkundabatware n’était il pas pasteur d’une église de Jomba à Masisi dans la JUNGLE ???

La religion est le point faible des congolais pour capter leurs esprits, c’est à partir de là qu’ils perdent toute faculté de raisonnement au nom de la foi dans l’obscurantisme et au profit de soi disant  » hommes de Dieu « .

Pitié pour un peuple croyant et non chrétien, car les oeuvres du Christ ne sont pas manifestes dans l’esprit congolais sinon nos grand-mères, mères, tantes, soeurs, filles et petites filles de 3 ans au pays n’allaient pas être violées au vu et au su des autorités qui ont la responsabilités constitutionnelles de les protéger.

Bon dimanche chez vous. – Madimbadier

« C’est ridicule et inacceptable cette démarche de Joseph Kabila et de son gouvernement. La journée de la repentance? De quoi et pourquoi?

M.Kabila n’est-il plus chef de l’Etat et il se transforme à un prédicateur ou à un prêtre? Et que deviendront Mgr Monsengwo Pasinya Laurent et les gourous pasteurs?

Non et non, je crois que Joseph Kabila est le chef de l’Etat de ce pays! Il a été élu pour des actions concrètes et non pour organiser des journées de jeûne et prière et de repentance!

Franchement, c’est ridicule qu’il se transforme à un prêtre ou un prédicateur pour gouverner ce pays.

 J’ai de la peine de lui rappeler que nous sommes dans un Etat laic. Ce principe doit être respecté et suivi à la lettre.

Si Joseph Kabila est croyant, on ne lui interdit pas de manifester sa croyance, mais il doit faire attention de ne pas confondre son actuel statut de chef de l’Etat en imposant aux gens les exigences de sa croyance.

Ce peuple a encore besoin de jeûne et prière, de repentance, alors que chaque jour, il vit le jeûne et prière?

M. Kabila ne sait-il pas que ce peuple mange une fois dans les 24 heures, alors que lui et les membres de son gouvernement mangent trois à quatre fois?

J’en appelle à l’opposition et au peuple Congolais de rejeter cette initiative irrefléchie d’un chef de l’Etat car on attend de lui autre chose que ça.

Et surtout, nous sommes dans une République laïque. La laïcité veut dire pour moi, le principe de neutralité, de liberté de croyance.

Comme Joseph Kabila veut prendre la place des prêtres et des gourous prédicateurs en Janvier 2011, le sérieux, serait qu’il démissionne de la présidence de la République et de laisser la place à la personne compétente.

Il croit réussir dans la réligion qu’en politique? C’est se moquer franchement des Congolais!

Joseph Kabila et son gouvernement se trompent de combat à mener pour transformer ce pays. On n’a pas besoin d’une journée de jeûne et prière ou encore de repentance pour changer radicalement ce pays.

Cette initiative est un aveu d’echec de la politique de Joseph Kabila et de ses proches collaborateurs. M.Kabila a-t-il refléchi une seconde avant de lancer cette initiative? Il doit savoir qu’on n’est plus à l’époque où la manne tombait du ciel, mais l’homme doit manger par la sueur de son front!

Ce que le peuple Congolais attende de Joseph Kabila, c’est d’agir en menant des actions concrètes sur terrain!

La journée de jeûne et prière ou de repentance, c’est un aveu d’échec. Ce jour-là, la RDC ne se transformera pas à la France ou aux Usa, tel qu’on veut nous faire croire que si rien ne marchait dans ce pays, c’est parce qu’on n’a jamais organisé une journée de jeûne et prière!

Nous exigeons la démission immédiate de Joseph Kabila ainsi que l’organisation des élections avant sa journée de jeûne et prière.

Est-ce que Joseph Kabila et son gouvernement, ont-ils refléchi une seconde avant de lancer cette initiative ridicule?

Je lance un appel à notre peuple et aux prêtres catholiques de boycotter ce ridicule d’initiative qui vient d’un président de la République, alors que notre peuple mérite un peu mieux que ce spectacle d’une journée de jeûne et prière.

Ce peuple a besoin du travail, de la sécurité, d’un salaire décent, de l’instruction de ses enfants, non pas de ce spectacle d’une journée de jeûne et de prière.

Gabriel MAINDO

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22