Des officiers des Fardc condamnés pour crimes contre l’humanité au Nord-Kivu

31 juillet 2009

Actualités

Goma: http://www.digitalcongo.net/article/59944

Pour le porte-parole de la mission de l’Onu au Congo (Monuc) Madnodje Mounoubai, ce verdict constitue une avancée importante dans la lutte contre l’impunité, particulièrement en ce qui concerne les violences sexuelles.Le colonel Kipanga, en fuite, et deux officiers des Fardc présents lors de l’audience publique du lundi 27 juillet 2009 à la Cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu, siégeant en audience publique à Rutshuru, ont été condamnés à de lourdes peines pour crime contre l’humanité.


La volonté affichée par la Cour militaire opérationnelle mérite, selon lui, d’être appuyée au plus haut niveau afin que justice soit rendue aux nombreuses victimes quotidiennes de violation des droits de l’homme.

La lutte contre l’impunité et le mot d’ordre de « Tolérance zéro » ne s’arrêtent pas seulement au niveau des souhaits, mais deviennent enfin une réalité, a-t-il dit. La Monuc, selon Madnodje Mounoubai, salue ce procès et encourage les autorités congolaises à aller de l’avant dans la série des procès.

Reprise de l’opération « pierre d’Acier » en Ituri

Les troupes gouvernementales de la République Démocratique du Congo (Fardc) ont repris le 22 juillet dernier, avec l’appui de la Force de la Monuc, l’opération « Pierre d’Acier », dans sa troisième phase, qui vise à neutraliser les miliciens résiduels du Front de Résistance Patriotique en Ituri (FRPI), a annoncé mercredi à Kinshasa, le porte-parole militaire de la mission onusienne, Jean Paul Dietrich, au cours du point de presse  hebdomadaire de la Monuc.

Ces opérations visent également ceux du Front populaire pour la justice  au Congo (FPJC) qui ont continué à déstabiliser les localités d’Irumu. Les Fardc ont repris, selon la même source, le contrôle de Janda, Pkoma, Matalatala et Ficthama, villages situés dans un rayon de 10 à 40 kms d’Aveba.

Un soldat de l’Armée Nationale a été tué et cinq autres blessés, alors que sept miliciens ont trouvé la mort. La Force de la Monuc a apprêté des armes lourdes et des hélicoptères de combat pour intervenir dans l’opération.

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Une réponse à “Des officiers des Fardc condamnés pour crimes contre l’humanité au Nord-Kivu”

  1. kakaluigi Dit :

    Sherbrooke-Canada

    En fin, la cour militaire de la RD Congo cherche à faire sa face , en condamnant quelques militaires des FRDC accusés des crimes de guerre; mais pour combien de temps? Et à quel prix?

    Le peuple Congolais est habitué à assister à la pression que subissent des rares autorités congolaises qui tentent fournir un moinde effort pour la justice et la promotion de la démocrtie en RD Congo.

    Oui, si l`armée est indisciplinée, corrompue et démoralisée au front; des responsabilités de l`hierarchie éxistent toujours et ne doivent pas être normalisées ni ignorées car ces crimes resteront d`application.

    N`est ce pas que le corrupteur et le detenteur de l`executif iréaliste seraient les plus condamnables?
    Il n`est pas midi, observons si ces condmnations iront au bout, et surtout si les ministres congolais aussi suspectés de détournement de biens publics, répondront à temps leurs accusations.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22