Alerte de Butembo: Les Parlementaires de FURU attaqués

27 août 2009

Actualités

     
27-08-2009
Depuis 3h du matin, le quartier de Furu en Ville de Butembo est bouclé par la Police fortement armée qui fait une véritable chasse à l’homme. Il est 8h00, et le bouclage continue  avec des dégâts incalculables ! Maisons saccagées, boutiques pillées, papas et jeunes garçons tabassés, etc.

Plusieurs Parlementaires de FURU, c’est-à-dire les habitants de FURU  qui assurent la securité de leur quartier contre les mêmes policiers et les militaires ont été enlevés par les policiers pour une destination inconnue. On se croirait devant une vengeance des policiers et militaires qui ont plusieurs fois été arrêtés par ces habitants de FURU.  Je ne connais pas encore le nombre exact des disparus car le bouclage et le porte à porte des policiers (ou assaillants) continue. Selon des sms de FURU, les parlementaires suivants sont déjà portés disparus :

  1. Maître Mbenzi, Défenseur Judiciaire
  2. Paluku Makomera, Journaliste à la Radio Liberté de Butembo ( et ancien correspondant de BLO)
  3. Mr Patrick, petit frère de Mbindule, Président du Parlement FURU
  4. Mr Mambo

N’ayant pas trouvé le Président Mbindule Mitono et le Chef de la Cellule  Kambale Kitambala que le Maire de Ville avait  été suspendu la semaine dernière par le Maire de Ville, les policiers auraient saccagé leur maisons.

 Les bruits avaient circulé dans la soirée concernant un plan d’élimination physique des parlementaires Furu par le Maire de Ville qui voudrait semble-t-il restaurer son autorité dans ce coin de la ville.  Le Maire de Ville ne supporterait pas les reproches et les exploits de ces habitants non armés qui mettent hors d’état de nuire des policiers et des militaires voleurs.  

 Avant chaque arrestation, les policiers déposent dans les parcelles visées des sacs des munitions et armes. Quelques minutes après, ils reviennent accuser leurs victimes de posséder des armes de guerre pour la déstabilisation de la ville !

 Pendant que je rédige ces quelques lignes, il y a des crépitements de balles et un sauve qui peut au quartier FURU, le symbole de la non-violence et de l’auto-prise en charge. Voilà comment le Maire Hubert Syahetera traite ses administrés qui se prennent en charge pour assurer leur propre securité.

.Nous demandons aux activistes des droits humains et aux personnes de bonne volonté de passer cette alerte à qui de droit  et surtout demander au Maire de Ville de Butembo de revenir à la raison pour libérer  les parlementaires de FURU emportés par la Police vers une destination inconnue ! Il y a d’autres moyens de régler les problèmes que les enlèvements.  

Correspondance particulière de Butembo

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22