50e anniversaire de l’indépendance de la RDC

1 juillet 2010

Actualités

faible participation dans la capitale, joie dans le Sud

N Congo 6.jpg

Jeune femme assistant au défilé officiel dans une robe aux couleurs du cinquantième anniversaire de l’indépendance de la RDC. Photo publié sur Facebook.

La République démocratique du Congo fête aujourd’hui le cinquantième anniversaire de son indépendance. Nos Observateurs sur place nous font vivre les festivités de cette journée de commémoration.

Dans la capitale, notre Observateur Buisine Albert Henri a pu constaté que le défilé militaire et civil a été peu suivi par la population.Dans la ville de Lumbumbashi, dans la province du Katanga, notre Observateur Sergio Ilunga a, lui, noté que les festivités se sont déroulées dans la bonne humeur. Cette journée de commémoration a été l’occasion pour le gouverneur de l’une des provinces les plus riches du pays de vérifier que la popularité dont il jouit ne faiblit pas.

Après le défilé officiel à Kinshasa : « La population est restée à l’écart des manifestations officielles »

Notre Observateur Buisine Albert Henri a assisté au défilé de Kinshasa.

 La journée s’est bien déroulée. Au départ, nous avions pourtant une grande appréhension. Des groupes rebelles du fleuve Congo avaient menacés d’être présents dans la capitale. La ville était d’ailleurs déserte, il n’y avait pas de circulation. La population est restée à l’écart des manifestations officielles. Beaucoup sont restés chez eux suivre les festivités à la télévision. Ce sont surtout les jeunes qui se sont déplacés, la majorité des participants avait moins de 20 ans.

 

Le défilé s’est bien passé. La sécurité était assurée tout au long du parcours. On a vu des militaires parader, mais aussi des civils, des entreprises du BTP – quelles soient occidentales ou chinoises. C’était très bien encadré même si il y a eu beaucoup d’erreurs de protocole. Mais bon, il nous a semblé que les invités n’y trouvaient pas d’inconvénients.

Jusqu’à maintenant, on n’a rien fêté. On a vécu que les manifestations officielles. Il faudra attendre ce soir, encore faut-il que les gens aient les moyens de faire la fête. »
« A Lubumbashi, tout le monde voulait participer au défilé, il a fallu l’interrompre »

Notre Observateur Sergio Ilunga a assisté au défilé de Lubumbashi.

 Pour cet anniversaire, nous avons droit à trois jours fériés. Une très grande foule s’est déplacée ce matin à Lubumbashi pour assister au défilé prévu pour l’occasion.

 

Le défilé s’est poursuivi tard dans l’après-midi. Tout le monde voulait participer au défilé, il a fallu l’interrompre. La foule est restée, ceux qui sont venus sont très contents de fêter cet anniversaire. On leur a distribué de l’eau. Des barbecues ont été organisés par les entreprises locales. Elles ont également offert à chaque employé un pagne qui commémore les cinquante ans d’indépendance pour qu’ils puissent faire des chemises.

Ce sont surtout des personnalités civiles qui ont défilés, comme le maire de la ville de Lubumbashi et gouverneur de la province du Katanga, Moïse Katumbi. Ce dernier a appelé à l’unité que l’on soit Blanc, Noir, Congolais ou étranger. Il a déclaré que celui qui se retrouve dans la province du Katanga doit se sentir comme chez lui.

Pour la population, c’est un signal fort. Aujourd’hui il y a la paix dans le pays après plusieurs guerres. Au Katanga, les gens sont en train de constater les efforts des autorités pour le développement de la province. Nous constatons qu’ils font confiance à ces autorités.

Pour commémorer les cinquante ans d’indépendance, plusieurs routes ont été inaugurées. Pour la population, la première chose qui devra changer, c’est le réseau de routes. Si nous avions de bonnes routes, les gens pourraient se déplacer, cela favoriserait le transport de marchandises. Le gouverneur a amorcé plusieurs chantiers dans ce sens. Chaque mois, au moins une route est remise à neuf.

Hier, c’est une grande fontaine qui a été inaugurée sur la place principale de Lubumbashi. C’est un jour de grande joie pour la population. »

 

Commentaires

Jeune femme assistant au defilé

« Jeune femme assistant au défilé officiel dans une robe aux couleurs du cinquantième anniversaire de l’indépendance de la RDC » et un gamin qui vend des tranches de coco.C’est aussi l’indépendance jusqu’ici au Sénégal.Quel peut être l’avenir d’un garçon de 10 ans qui vend des morceaux de noix de coco?On ne peut rien dire de certain à ce sujet mais des hypothèses sont permises.J’en formule une:dans 50 ans ce garçon vivra sous une autre indépendance puisque « tout coule et on ne se baigne pas deux fois dans le même fleuve »

 

50 ans vu de la télé

Quelques fausses notes au défilé officiel tout de même, et surtout l’arrivée désordonnée d’une foule habillée aux couleurs du PPRD (parti du président Joseph Kabila), venue défiler, puis s’arrêtant devant la tribune d’honneur pour saluer, avant de repartir, toujours aussi désordonnée, et encadrée tant bien que mal par les militaires en présence.

Peut-être que le pouvoir veut montrer à la communauté internationale qu’il est aimé du peuple, mais n’en a t on pas déjà assez vu avec feu Mobutu ??

Il aurait été juste de faire défiler alors d ‘autres partis politiques … le cinquantenaire de l’indépendance étant une affaire nationale, le pays « démocratique avec multipartisme » et non pas avec un parti unique malgré les fantasmes de la majorité.

Utilisateur non inscrit

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22