Sécurité et développement

13 septembre 2010

Billet du jour

Par  Le Potentiel

Lors de son séjour à Goma, le chef de l’Etat est revenu sur les efforts déployés par le gouvernement de la République en vue de restaurer la paix et la sécurité au Nord-Kivu. A cette occasion, il a promis de mettre les moyens qu’il faut à la disposition des Forces armées de la République démocratique du Congo pour que soient définitivement restaurées la paix et la sécurité dans la province.

Que le président de la République ait décidé de disponibiliser des moyens conséquents de sorte que la paix et la sécurité soient irrémédiablement rétablies, cela doit être considéré comme une bonne nouvelle. Cela est d’autant plus vrai que l’objectif qui est mis en avant par les forces vives du pays, avec au premier plan desquelles se trouvent les autorités nationales, est que la paix et la sécurité puissent se consolider davantage.

Depuis toujours, la paix et la sécurité passent pour un impératif qui rythme la vie de la nation. En faire leur cheval de bataille, c’est démontrer que les autorités se préoccupent du bien-être de la population. Raison pou laquelle elles tiennent à relever ce défi.

Quoi de plus normal que les efforts entrepris par l’Exécutif central dans le domaine sécuritaire produisent déjà des effets escomptés. Excepté, peut-être, le territoire de Beni où l’on a signalé, d’une part, la présence des rebelles ougandais de l’ADF-Nalu et, de l’autre, quelques points chauds, notamment à Walikale et Rutshuru, la situation sécuritaire sur l’étendue de la province du Nord-Kivu est plus ou moins calme.

Il est donc question que le processus consistant à faire de la province du Nord-Kivu, comme il en est déjà le cas pour les autres parties du territoire national, un havre de paix devienne une réalité sur toute la ligne.

On se souviendra que, dans un de ses discours sur l’état de la nation, le président de la République s’était fait fort de réaffirmer « la détermination du gouvernement de tout mettre en œuvre pour rétablir rapidement et durablement la paix et la sécurité » dans l’Est du pays, saluant à l’occasion « la bravoure et les derniers exploits » des FARDC.

Comment ne pas souligner que la paix, la sécurité et le développement doivent absolument aller de pair. Et pendant que l’on signale des avancées significatives sur le chemin de la reconstruction du pays, la nouvelle faisant état de l’inauguration, par le président de la République, d’un important axe routier au niveau de Butembo et Rutshuru – travaux confiés à une entreprise chinoise – est à même d’ouvrir d’intéressantes opportunités à une province qui a des raisons de croire à son épanouissement sur les plans économique et social.

Sans nul doute qu’avec le triptyque Paix-Sécurité-Développement, c’est sous d’heureuses perspectives qu’il faudra entrevoir l’avenir de la RDC, un pays qui est en train de se placer sur la rampe de lancement.

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22