Présidentielle 2011 : JP Bemba exclu

13 mai 2011

Actualités

Selon la loi électorale sous examen à l’Assemblée nationale, tout potentiel candidat doit joindre à sa déclaration de candidature une photocopie de sa carte d’électeur.

Présidentielle 2011 : JP Bemba exclu dans Actualités bemba_pensifCeux qui espèrent voir Jean-Pierre Bemba prendre le départ de la prochaine élection présidentielle devraient penser à déchanter et chercher un autre leader  à proposer et soutenir. Son indisponibilité due à sa détention à la CPI est à la base de la réduction drastique de toute possibilité, pour lui, de se présenter afin de concourir.

L’article 102 de la nouvelle loi électorale sous examen depuis hier à l’Assemblée nationale spécifie, à son alinéa 5.c que tout potentiel candidat doit joindre à sa déclaration de candidature une photocopie de sa carte d’électeur. Or l’obtention de cette carte se fait incontournablement par la présence physique du requérant. Ceci puisque l’opérateur de saisie doit pouvoir relever ses empreintes digitales et lui prendre une photo électronique à apposer sur sa carte.

Jean-Pierre Bemba n’a plus que moins de 60 jours pour se conformer a cette disposition, si, du moins, il compte s’enrôler à Kinshasa où les opérations d’enrôlement prennent au début du mois de juin, en principe. Techniquement donc, il paraît impossible, voire exclu, de voir Bemba effectuer le déplacement de Kinshasa pour ce faire, et cela pour deux raisons. D’abord, malgré la possibilité, pour lui, d’obtenir une mise en liberté provisoire, il ne peut en jouir que dans un pays autre que la RDC, pays à proposer par ses avocats qui, jusqu’aujourd’hui, n’ont jamais avancé son pays parmi les propositions qu’ils ont déjà faites quant aux pays pouvant .éventuellement l’accueillir en cas de mise en liberté provisoire. Ensuite parce qu’il relèverait d’un miracle de voir son procès se terminer avant fin juin, notamment par son acquittement qui lui permettrait de recouvrer sa liberté.

Son procès, qui a débuté fin 2010 à la CPI, est encore loin, très loin d’atteindre sa phase essentielle. A ce stade il n’en est encore qu’à l’audition des témoins. La liste du Procureur aligne au moins 800 témoins dont moins de 40 ont déjà défilé à l’appel du Procureur.

Ainsi donc, les bembistes devraient élargir leurs calculs au-delà des convictions politiciennes de voir Bemba fibre bientôt, convictions basées uniquement sur le principe de la présomption d’innocence dont jouit Bemba qui, n’étant par ailleurs, pas encore condamné, peut effectivement être candidat. Le réalisme qui l’emporte sur le juridisme et l’angélisme politique, ramène au pragmatisme implacable. Aux bembistes indécrottables de se déterminer autrement.

JEK/Forum des As

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22