ASADHO – COMMUNIQUE DE PRESSE N°16/2011

23 juin 2011

Actualités

 

«  L’ASADHO dénonce les actes d’enlèvements, d’arrestations et d’intimidations des membres du Parti Front de libération nationale du Congo (FLNC) »

L’Association africaine de Défense des Droits de l’Homme, ASADHO en sigle, est vivement préoccupée par les actes d’enlèvement, d’arrestation et de détention arbitraires dont sont victimes, les membres du parti politique Front de Libération Nationale du Congo (FLNC) dans la province du Bas Congo et dans la ville de Kinshasa.

En effet, le vendredi 03 juin 2011 aux environs de 3h00’ du matin, une délégation de six membres du parti  FLNC composée de Messieurs Kapend Elie Kanyimbo, Victor Nduli,  Muranzem Gaston, Kapend Pitié, Luzolo Marie et Kaundanda Samy respectivement, Président national, chargé de politique extérieure, chargé du Protocole, membres et chauffeur, qui se rendait en Angola pour assister au mariage du fils de Monsieur KAPEND  Elie  Kanyimbo, fut interpelée au niveau du poste frontalier de Lufu dans la province du Bas Congo, par les agents de la Direction Générale de Migration( DGM).

Les six membres de la délégation ont été immédiatement fouillés, arrêtés  et transférés à Matadi sous escorte policière, sans qu’ils ne soient informés du motif de leur arrestation[2].

Le 04 juin 2011, Monsieur KAPEND Elie et Madame LUZOLO Marie seront transférés à Kinshasa par avion, pour être détenus au siège de la D.G.M à Kinshasa. Ils ont été rejoints vers 22H00’ par les quatre autres membres, acheminés par route. Tous ont été libérés le 06 juin 2011 après audition sur procès verbal pour rébellion

Rappelons que, dans la même nuit du 03 au 04 juin 2011, Monsieur Jean KOBIS, Président provincial du parti, fut objet de menace à Kimpese, dans la province du Bas Congo de la part des agents de la D.G.M. Le 13 juin 2011, il  a été convoqué  au bureau de la  D.G.M à Kimpese,  avant la perquisition illégale de sa résidence.

Le 10 juin  2011, le quartier « Joli site » à Kinshasa où se trouvent le siège du parti, les domiciles du Président national et de plusieurs autres membres, fut pris d’assaut par une centaine de militaires FARDC à la recherche des armes aux environs de 05H00 du matin. Et le siège du parti et les différents domiciles de membres furent illégalement perquisitionnés.

Messieurs DIANZENZA Édouard, DOANGO Moise, YANGISA André, TEMBENI HKOY, MUANGA Célestin et DIALUNGANA Salomon tous membres du parti, ont été arrêtés et conduits vers une destination inconnue.

Plusieurs biens et effets du parti et, de certains membres dont les drapeaux, les documents, sommes d’argent, téléphones, canards…furent emportés. Le siège du parti, après avoir été saccagé, est depuis lors sous garde d’éléments de la police militaire, dont le nombre est évalué à soixante,  est inaccessible aux militants du parti.

L’ASADHO exprime son inquiétude face à l’ampleur d’actes d’attaques, d’intimidation, d’interpellation, de menaces et d’arrestation dirigés contre les partis politiques et acteurs de l’opposition à l’aube des échéances électorales. L’usage abusif de forces de sécurité, et les atteintes aux droits humains qui en résultent, ne sont pas de nature à garantir le jeu démocratique, les élections libres et apaisées.

Vu ce qui précède, l’ASADHO recommande :

§  Au Gouvernement congolais

-          De garantir la liberté d’exercice des activités politiques à tous les partis et acteurs politiques sans discrimination aucune ;

-          D’assurer la  sécurité des membres de l’opposition politique notamment  ceux du parti Front nationale pour la libération du Congo (FLNC)

                  -   De respecter et de faire respecter  la mission dévolue à chaque

                       service dans ses strictes limites.

§  Au Procure Générale de la République.

-          De faire ouvrir une enquête sur les faits d’arrestation, d’extorsion et de perquisition illégale mis à charge des agents de la DGM et de la Police Nationale Congolaise.

                                                      Fait à Kinshasa, le 22 juin 2011

                                                                  ASADHO

Pour toute information, contactez :

Me Jean Claude KATENDE : Président National. Téléphone : (+243)81 17 29 908

Me Georges KAPIAMBA : Vice Président National. Téléphone :(+243) 81 40 43 641

                                   

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22