RDC : Manifestation test pour l’opposition à Kinshasa

2 juillet 2011

Actualités

L’événement est inédit. L’opposition congolaise manifestera pour la première fois dans les rues de Kinshasa depuis l’élection de Joseph Kabila en 2006. Un sit-in est organisé par l’UDPS, le parti d’opposition d’Etienne Tshisekedi, devant le siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), lundi 4 juillet 2011. L’UDPS y dénoncera les irrégularités constatées dans la révision du fichier électoral. Une bonne occasion pour l’opposition de prouver sa capacité de mobiliser à moins de 6 mois des prochaines élections présidentielles en République démocratique du Congo (RDC).

DSC03962.jpgDepuis la précédente campagne électorale de 2006, Kinshasa n’a jamais connu de manifestation des partis politiques d’opposition. Le sit-in de l’UDPS et de sa plateforme politique, la Dynamique Tshisekedi Président (DTP) devant le siège de la CENI constituera pour cela, une première. Le pari est de taille pour l’UDPS et ses alliés : réussir à mobiliser une population congolaise plutôt désabusées et souvent passive face aux soubresauts politiques de son pays. Au cours de ce sit-in devant la Commission électorale indépendante, le parti d’Etienne Tshisekedi entend dénoncer les « irrégularités » relevées dans les opérations d’enregistrement des électeurs en cours en RDC. Et les griefs à l’encontre de la CENI sont nombreux : délivrance de cartes d’électeurs à des enfants mineurs, sous-estimation de l’électorat dans certaines provinces, absence de certains territoires sur le fichier électoral, manque de cartes d’électeur, non-paiements des agents de la CENI, éloignement des bureaux d’enrôlement, en particulier dans les provinces « favorables » à l’opposition… sans compter les soupçons de partialité qui planent sur le président de la CENI, Daniel Ngoy Mulunda, réputé proche du président Joseph Kabila.

Pour des élections transparentes, l’UDPS exigera à la CENI la publication du fichier électoral, l’accès au serveur central de la Commission électoral, la présence des témoins des partis politiques et des observateurs aux différents centres de traitement, ainsi que la prolongation de la période d’enrôlement dans certaines provinces et notamment à Kinshasa.

La semaine politique à venir s’annonce donc très animée avec, dès ce week-end, le meeting de la Dynamique Tshisekedi Président (DTP), dimanche 3 juillet dans le quartier populaire de Masina à Kinshasa, puis avec le sit-in devant la CENI dès le lundi 4 juillet. Cette première mobilisation politique de l’UDPS constituera un test politique important pour le candidat Tshisekedi, avant le lancement de sa tournée électorale dans les provinces congolaises.

Christophe Rigaud

Photo : Commission électorale indépendante, boulevard du 30 juin à Kinshasa en 2006 (c) Ch. Rigaud www.afrikarabia.com

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22