Museveni et Kagame main dans la main pour un leadership commun sur l’Afrique centrale

31 juillet 2011

Actualités

Depuis vendredi 29 juillet, le président ougandais Yoweri Museveni est en visite d’Etat pour quatre jours à Kigali, afin de finaliser une série d’accords économiques et politiques avec Paul Kagame. Les deux chefs d’Etat semblent avoir le feu vert de Joseph Kabila – en campagne présidentielle – pour jeter les bases d’une zone de stabilité et de prospérité en Afrique centrale, débordant largement vers le Kivu.

Capture d’écran 2011-07-30 à 13.28.18.pngC’est accompagnés de leurs épouses – qui s’appellent toutes deux Jeannette – que Yoweri Museveni et Paul Kagame se sont retrouvés vendredi vers 16 h 15 sur le tarmac de l’aéroport de Kigali pour le début d’une visite d’Etat de quatre jours, une conférence de presse commune étant prévue lundi. Au cours des 48 heures précédentes, deux délégations d’une cinquantaine de responsables rwandais et ougandais de haut rang, dirigées respectivement par Louise Mushikiwabo (ministre des Affaires étrangères du Rwanda) et Sam Ketusa (son homologue ougandais) avaient préparé les bases d’une série d’accords.

Les deux pays ont déployé ces derniers mois une intense action diplomatique convergente pour favoriser l’accord de paix du Soudan, pour fournir des Casques bleus en Somalie ou au Darfour, pour critiquer l’inertie de l’Union africaine dans la crise libyenne ou encore pour appuyer l’autorité du président de la République démocratique du Congo Joseph Kabila. Mais aussi pour réclamer la mise hors d’état de nuire de leurs mouvements rebelles respectifs réfugiés en RDC, les FDLR rwandaises et l’Armée de résistance du Seigneur ougandaise (LRA), qu’ils ne cessent de dénoncer toute en prenant leur bénéfice de leur mise en coup réglée de l’est de la RDC.

Yoweri Museveni et Paul Kagame semblent décidés à jouer de leur synergie de deux « poids lourds » de l’Union africaine et de la capacité offensive de leurs forces armées (APR et NRA), les deux meilleures armées d’Afrique noire après l’Afrique du Sud. Pour faire oublier les rivalités, voire les coups bas du passé, les deux présidents ont décidé – au sens propre – de « mouiller leur chemise ». Samedi matin, ils devraient participer ensemble à « l’Umuganda », les travaux communautaire qui soudent les Rwandais chaque dernier samedi matin du mois pour réaliser des travaux d’intérêt général : défrichage, entretien des chemins, plantations…

L’occasion d’une belle photo de famille. Et pour Paul Kagame, d’apparaître comme un acteur incontournable de la scène africaine le 12 septembre prochain, date envisagée de sa visite à Paris

François MOLYNEUX

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22