18/08/11/ REVUE DE LA PRESSE CONGOLAISE DE CE JEUDI

 (CongoForum)

Les journaux parus ce jeudi à Kinshasa présentent plusieurs sujets qui font l’actualité politique et sociale dans le pays avec évidemment une dominance des sujets en rapport avec les préparatifs des élections, ainsi que la principale activité du président de la République qui a participé mercredi au 31ème sommet de la SADC dont les travaux se tiennent à Luanda en Angola. On trouvera aussi ici quelques textes du « Soir ».

Elections

Hormis cette présence du Chef de l’Etat au sommet de la SADC, et comme indiqué plus haut, le reste de sujets traités dans les journaux portent sur la grande actualité politique des préparatifs des élections. L’Avenir consacre son article de manchette à l’attitude de JKK face à l’enjeu électoral qui met en transe la quasi-totalité de la classe politique du pays. Le titre très significatif de cette manchette est : « Elections 2011. Kabila s’assume. Quid des autres ? ». Il écrit que : « La plupart des candidats président de la République aux élections 2011 ont déjà occupé des postes de responsabilité en Rd Congo. Au lieu de faire un bloc et s’attaquer à longueur des journées à Joseph Kabila, chacun ferait mieux de dresser son propre bilan et dire ce qu’il a déjà fait pour le pays ». « Sinon, poursuit L’Avenir, si l’on interroge l’histoire politique du pays, nombreux de ces candidats ne parleraient même pas. D’où la nécessité de ne pas considérer ces acteurs politiques comme étant des guides éclairés, au risque de vite tomber dans l’erreur et fouler ainsi aux pieds tous les efforts fournis pour bâtir un Etat moderne ».

La presse kinoise commente aussi le dernier communiqué de la Ceni qui interdit les acteurs politiques de se livrer dans la pré-campagne électorale. Et bien tentendu les « frères annemis » n’ont pas raté l’occasion de s’afffronter en duel. Pour L’Avenir, La Ceni rappelle les acteurs politiques à l’ordre, lorsqu’il les demande d’attendre la date du 28 octobre, date prévue pour la campagne électorale. Pour Le Phare,la Ceni cherche tout simplement à «tuer» le débat démocratique, qui n’a pas besoin de temps ni d’espace pour sa libre expression.

Le titre de L’Avenir fait de lui un candidat fort valable pour l’Oscar du culot. Sous le titre : « Campagne électorale précoce. La CENI rappelle les acteurs politiques à l’ordre », il annonce que, « Selon un communiqué de presse déposé à la rédaction  du journal L’AVENIR, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) tape du poing sur la table et exige que soit arrêtée toute la campagne précoce qui ne dit encore son nom. Il (le communiqué de la CENI) invite pour ce faire les responsables des partis politiques ou regroupements politiques légalement constitués en Rd Congo ainsi que les futurs candidats aux prochaines échéances électorales à bien vouloir observer le respect de la période prévue pour la campagne électorale qui débutera le 29 octobre prochain, selon le calendrier électoral ».
(La campagne anticipée a commencé au moment des célébrations du Cinquantenaire et elle a été le fait des médias favorables à JKK, l’opposition s’étant vu interdire toute riposte. On ne peut bien sûr reprocher à la CENI de n’être pas intervenue avant sa mise sur pied ! Mais elle arrive vraiment beaucoup plus tard que les carabiniers d’Offenbach ! NdlR)

Ce communiqué de presse de la CENI est présenté autrement par Le Phare qui titre à ce sujet: « Campagne électorale. La CENI veut tuer le débat ! ». Le journal écrit ce qui suit : « La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a fait atterrir hier mercredi 17 août dans plusieurs rédactions de Kinshasa des copies de son communiqué invitant implicitement au silence les responsables des partis et regroupements politiques ainsi que les futurs candidats aux scrutins présidentiel et législatifs nationaux. Dans l’entendement de cette institution d’appui à la démocratie, fait remarquer Le Phare, tous devraient attendre la date du 28 octobre 2011 avant de s’engager dans la campagne électorale ». Le quotidien proche de l’opposition demande à la Ceni de ne pas réinventer la roue, car, le peuple congolais, qui ne vit pas en vase clos, voit ce qui se passe ailleurs, notamment en France et aux Etats-Unis, où les présidents sortants Nicolas Sarkozy et Barak Obama d’une part, et les prétendants à leur succession d’autre part, battent déjà campagne alors que les élections présidentielles ne vont intervenir qu’en mai et novembre 2012, soutient le quotidien. Personne ne cache ses ambitions de réaliser le doublé ou de provoquer le changement de gouvernance.

Le Phare toujours signale, s’agissant du vote controversé d’adoption au Parlement des annexes à la loi électorale, qu’il est attendu la sanction présidentielle de la promulgation des annexes concernées. L’article du Phare sur ce sujet est présenté sous le titre suivant : « Annexes à la loi électorale adoptées. La balle dans le camp de J. Kabila ».

Le souci du Phare est écarté par Le Palmarès qui annonce, pour sa part, et cela suivant le titre de l’article sur le sujet, que : « Par ordonnance présidentielle. Promulgation hier de la loi portant sur la répartition des sièges électoraux ! ».

Le journal La République confirme cette promulgation dans son article titré : « Avec la promulgation par le Chef de l’Etat de la Loi portant répartition des sièges. Tout est prêt pour la tenue des élections le 28 novembre ». La cause, pour lui est donc bien entendue.

Sur le terrain de déploiement des formations politiques, la presse rapporte des véritables et explosives sorties.

D’abord du parti UNC du candidat Vital Kamerhe bombant les biceps depuis la semaine dernière dans la province du Bas-Congo. La Référence+ consacre sa manchette à ce que le journal présente suivant le titre de l’article concerné de « Tournée triomphale à Boma, Lukula, Tshela, Singini, Muanda. V. Kamerhe boucle sa conquête du Bas-Congo ».

Dans la panoplie des regroupements politiques qui se remarquent dans ces sorties, le parti présidentiel PPRD est au top en sonnant du cor et de l’olifant sur son congrès annoncé dans les tout prochains jours. Plusieurs journaux rapportent la conférence de presse donnée jeudi au siège du PPRD par son principal Communicateur en la personne du Prof. Bongeli pour annoncer le dit congrès. La Prospérité  écrit: « tous mobilisés pour le 2ème congrès, cadres et militants du PPRD ce vendredi au Stade des Martyrs ! ». La réélection de Joseph Kabila pour un nouveau mandat de 5 ans, mais aussi l’obtention de la majorité absolue des députés à la représentation nationale. Tels sont les priorités cardinales de ce congrès du parti présidentiel pour les élections de novembre 2011.

L’Avenir note à propos de ce congrès qu’il s’agit à la fois d’une activité normale et d’un moment de tous les enjeux car chaque parti politique digne de ce nom saisit l’opportunité afin de définir le rôle des uns et des autres, faire l’autocritique de son action et envisager les perspectives d’évolution. Mais, avertit L’Avenir, le congrès du PPRD n’est pas comme les autres, car il vise à poursuivre l’action dans le sens de la pacification, de la réunification et de la reconstruction et la modernisation du pays.

Le Phare parle « de nouvelles stratégies pour faire élire Kabila » et indique que le secrétaire national en charge de la communication et des média a indiqué que des avancées enregistrées dans la démocratie ont favorisé l’exercice de la liberté d’expression, plus particulièrement, celle de la presse. Ce qui a, quant à lui, rendu remarquable le rôle incontestable et incontournable de la presse, plus sollicitée aujourd’hui qu’il y a une quinzaine d’années, en vue d’accompagner le processus démocratique en RDC.

La République place en manchette d’édition cette annonce du congrès du PPRD avec le titre éloquent ci-après : « Messe politique au Stade des Martyrs. Le PPRD en congrès du 19 au 21 août ». Dans le sous-titre le journal précise que : « Au cours du point de presse tenu hier (mercredi) Emile Bongeli (avertit) : Malheur à ceux qui s’autoproclament président de la République à partir des bains de foule »     
    
Le Potentiel annonce aussi le congrès du parti présidentiel le PPRD avec le titre suivant : « A la veille de la tenue du congrès de son parti, Emile Bongeli : Le PPRD se prépare à la reconstruction du pays ».

Pendant que l’ensemble des journaux rapportent la conférence de presse annonçant le congrès du PPRD, Le Palmarès choisit de consacrer sa manchette à un sujet qui retient tout autant l’attention. Sous le gros titre de la une de l’édition ci-après : « Exclusif. Présidentielle 2011. Alliance ou rupture : le dernier avertissement du Palu ! ». Et dans les sous-titre le journal révèle que : « Antoine Gizenga a fait réunir la dynamique des mamans du Palu pour qu’à travers cette dernière, il lance un ultime signal à son allié ». Et voici le pot aux roses: « Devant les mamans, le parti (PALU) a réaffirmé publiquement qu’il n’aura aucun candidat à la magistrature suprême. Au bord de l’exaspération, le Patriarche attendrait la réaction de la MP (Majorité présidentielle) au plus tard le 28 octobre. Dépassé ce délai, renseignent les sources, Gizenga va prendre ses responsabilités devant l’Histoire ».

Divers

La débordante actualité politique n’a pas pour autant étouffé complètement les autres sujets à caractère strictement économique ou social. S’agissant de la participation de la RDC au sommet de la SADC, La Référence+  annonce la nouvelle dans son article intitulé : « Aujourd’hui (mercredi) au Centre de conférences Talatona à Luanda en Angola Ouverture du 31ème sommet de la SADC ». Le quotidien signale que la RDC est représentée à ce sommet par le premier des Congolais et que le pays « est en ordre » avec ses contributions à cette organisation sous-continentale de l’espace austral.

Qui dit Angola dit aussi contentieux pétrolier. Ainsi Le Potentiel a préféré mettre à la une: « En adhérant à la Convention Montego Bay. Le pétrole du Plateau continental à la portée de la RDC ». Qu’est-ce à dire ? Le journal croit savoir et écrit en chapeau de l’article que : « La République démocratique du Congo dispose désormais en droit de récupérer son pétrole du Plateau continental. Le Sénat a adopté hier la loi portant application au plan national de la Convention de Montego Bay sur le droit de la mer ». Le Sénat congolais a adopté, lors de sa plénière de mercredi 17 août, le projet de loi portant adhésion de la République démocratique du Congo à l’Accord sur l’application de la Partie XI de la Convention de Montego Bay sur le droit de la mer. C’était un exercice indispensable, indique ce journal, pour prétendre à la gestion de la zone, c’est-à-dire les espaces maritimes et les ressources considérées comme patrimoine commun de l’humanité. D’où la précision du confrère selon laquelle le ciel est en train de s’éclaircir autour de la gestion des ressources du Plateau continental.

Le Phare constate que « les fondements de Mobile Banking prennent racine en RD Congo ». Dans le cadre de règlement des transactions aussi bien financières que commerciales, la RDC est demeurée en reste, avec son faible taux de bancarisation sur l’ensemble du territoire national. La population disposant d’un compte bancaire est encore de 3 %, et la pénétration de la téléphonie cellulaire ne se situe qu’à 23 %, rappelle le journal. Et donc, selon Le Phare, ce vaste projet de modernisation des systèmes et moyens de paiement s’articule autour de trois axes. Le quotidien soutient que grâce au Mobile Banking, il sera question de mettre en réseau électronique et au sein d’une plate-forme, les banques, afin d’assurer rapidement et efficacement les paiements électroniques, ainsi que toutes les opérations liées à ces transactions.

Sur le plan sécuritaire, c’est encore Le Phare qui rapporte qu’au Sud Kivu, «les FARDC continuent à jouer aux abonnés absents à Shabunda». Le confrère s’alarme du fait que depuis que les FARDC ont disparu de Shabunda, le territoire est pratiquement livré aux forces négatives comme les Forces démocratiques pour la  libération du Rwanda (FDLR). Seuls, les casques bleus continuent à protéger la cité et ses habitants.

Une mauvaise nouvelle de caractère social est aussi à épingler malheureusement dans les colonnes de pratiquement tous les journaux qui annoncent en effet un triste incendie qui a consumé le dépôt pharmaceutique central du pays. Le Palmarès titre: « Incendie du dépôt pharmaceutique central. Rupture prévisible des stocks (des médicaments) dans quelques semaines ! ».

La RDC dans Le Soir

Après avoir publié une « galerie de portraits » dans son numéro d’hier, Le Soir tente d’explique les enjeux et perspectives des élections.

 « Quel rival pour Kabila ? » – Article à la Une du  Soir  du jeudi 18 août.
« 
Au Congo, les élections générales, présidentielle et législative, auront lieu le 28 novembre prochain.
« Les 31 millions d’électeurs n’auront pas le loisir de tergiverser : l’élection présidentielle se jouera en un seul tour, officiellement pour éviter un scénario à l’ivoirienne et pour faire des économies. En réalité, ce scrutin était destiné à favoriser le candidat sortant, Joseph Kabila. Quant à l’opposition, elle est jusqu’à présent incarnée par trois hommes que tout sépare mais qui, pour avoir une chance de battre Kabila, sont obligés de s’unir sur une candidature commune : Jean-Pierre Bemba, Vital Kamerhe et Etienne Tshisekedi
 ».

 « Des élections pour enraciner la démocratie en RDC » – Edito de Colette Brackman dans « Le Soir » du jeudi 18 août

« A trois mois des élections, présidentielle et législative au Congo, contrastant avec l’engouement qu’avait suscité le scrutin de 2006, l’intérêt de la communauté internationale demeure distant et les financements sont en baisse. Cette relative indifférence est une erreur, car ce qui se joue, c’est bien plus que la réélection, ou non, du président sortant, Joseph Kabila. Le véritable enjeu du scrutin, c’est l’enracinement de la démocratie dans ce vaste pays d’Afrique centrale, un pays-pivot, toujours menacé par les guerres et dont la stabilité est cruciale pour le développement de tout le continent.    
En 2006, les élections, soutenues à bout de bras par la communauté internationale, avaient avant tout symbolisé la fin du conflit. Elles avaient aussi légitimé des élites issues de la matrice de la guerre puis des compromis politiques qui avaient marqué les accords de paix. Cette fois, les électeurs seront invités à sanctionner ceux qui ont géré le pays durant les premières années de la reconstruction… et, à plusieurs niveaux, le verdict risque d’être sévère.

Car si certaines promesses ont vu un début de réalisation, les déceptions demeurent nombreuses. La population n’a pu que constater que la démocratie s’est révélée plus appétissante pour les mandataires que pour la masse des électeurs. A tous les niveaux, les élus d’hier vont donc se retrouver au pied du mur, obligés de rendre des comptes. Un tel exercice est vital, car la sanction électorale est aussi le fondement du consensus démocratique qui unit une population aussi nombreuse, aussi diverse que celle du Congo, parfois minée par la tentation du régionalisme et de la division.
C’est pourquoi, en amont, les amis du Congo doivent maintenir leur appui, exercer leur vigilance, dans la capitale et en province afin de prévenir toute fraude éventuelle, de juguler toute contestation possible. 
En adoptant le mode de scrutin à un tour, les parlementaires congolais ont voulu conjurer le spectre de la Côte d’Ivoire, où un résultat contesté a débouché sur un affrontement qui a fait des milliers de morts. Au Congo aussi, une mise en cause de la régularité du scrutin aurait des conséquences incalculables.
Mieux vaut prévenir…
 »

© CongoForum, le jeudi 18 août 2011

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22