En l’absence de l’Unc et du Mlc : Etienne Tshisekedi proposé candidat unique de l’opposition

25 août 2011

Actualités


(L’Avenir Quotidien 25/08/2011)

Le président national de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS), Etienne Tshisekedi wa Mulumba a été proposé hier à Notre-Dame de Fatima candidat unique de l’opposition aux élections présidentielles de novembre prochain. C’est ce qu’a annoncé l’honorable Lisanga Bonganga, le modérateur de la réunion de concertation des partis de l’opposition qui s’est poursuivie hier mercredi. C’est le choix consensuel adopté par la majorité de ces partis, a-t-il indiqué.

A la question de savoir si ce choix ne sera pas contesté par l’Unc et le Mlc qui étaient du reste absents de la salle, Lisanga Bonganga a répondu que « nous irons les informer ce que la majorité a décidé ». Il est maintenant question que Etienne Tshisekedi soit confirmé par un acte d’accréditation de l’opposition politique.

Ewanga, le Secrétaire Général de l’Unc : « Cette désignation ne nous concerne en rien »

Il convient de noter que cette désignation s’est faite en l’absence des délégués de l’Union nationale du Congo (Unc) et du Mouvement de Libération du Congo (Mlc). Interrogé par la presse qui voulait savoir ce qu’il pense de cette désignation, M. Bertrand Ewanga, le Secrétaire Général de l’Unc a dit que cette désignation ne nous concerne en rien, car ce n’est pas le cadre où l’on doit débattre d’une question aussi essentielle. Ici, a-t-il ajouté, les partis d’opposition sont venus débattre de la réponse de la Ceni aux préalables de l’opposition.

Jean-Lucien Busa : « C’est de la pure distraction »

Le Secrétaire général adjoint du Mlc Jean-Lucien Busa a abondé dans le même sens que M. Ewanga, en insistant sur le fait que des négociations sont faites en haut lieu entre l’Udps, l’Unc et le Mlc. Le fait qu’on vienne parler du problème de désignation de candidat unique, c’est de la pure distraction qui fait le jeu du pouvoir. « La question essentielle était d’abord de débattre de la réponse de la Ceni aux préalables de l’opposition. La question n’étant pas encore vidée, parler de la candidature unique de l’opposition, c’est nous distraire. De toute façon, cette désignation ne nous concerne pas. Avant le choix d’une candidature unique, les partis d’opposition devaient avoir une réponse claire à nos préalables et aussi nous concerter sur un programme commun de gouvernement au cas d’une victoire aux élections de novembre prochain. » Le Secrétaire général adjoint du Mlc a également fustigé le fait que la Ceni ait fixé le dépôt des candidatures dans une période de deux semaines pour un si grand pays aux dimensions d’un continent.

La situation se complique davantage

Les réactions tranchées des deux responsables de l’UNC et du MLC sont des signes qui ne trompent pas. C’est dire que la situation se complique davantage au sein de l’opposition qui, comme nous l’avons dit sans notre édition d’hier, est loin de trouver un consensus sur un candidat unique. Au fait, cette désignation de Etienne Tshisekedi est le choix d’une certaine tendance alors que les gros poissons de l’opposition que sont l’Udps, l’Unc et le Mlc seraient en train de mener des négociations à ce sujet. D’où, ils ne peuvent cautionner ce qui venait d’être décidé hier à Notre-Dame de Fatima.


©L’Avenir Quotidien

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22