Elections 2011 : concertation Bill Richarson et les candidats à la présidentielle

31 octobre 2011

Actualités

(Le Potentiel 31/10/2011)

Les Congolais gardent de lui l’image du porteur du message guillotine de l’administration américaine à l’encontre du maréchal Mobutu à la fin de son règne. Sans s’encombrer des circonlocutions diplomatiques, l’ambassadeur des USA de l’époque aux Nations unies avait invité l’ex dictateur à quitter le pouvoir afin d’éviter que son corps ne soit trainé dans les rues de Kinshasa, synonyme d’humiliation. Les Etats-Unis ne tenaient pas à voir leur allié d’hier, devenu encombrant, subir ce sort peu enviable.

 

Bill Richarson n’est plus aux affaires, il dirige la NDI (Institut national démocatrique), une structure américaine en charge de la promotion de la démocratie et de la bonne gouvernance. Son passage à Kinshasa voudrait-il signifier que beaucoup de choses inquièteraient encore la communauté internationale sur le déroulement des élections du 28 novembre 2011. Tous les partenaires de la République démocratique du Congo tiennent à des élections crédibles et apaisées. Mais, cela n’est possible qu’avec un processus dont les termes de référence sont acceptés par toutes les parties impliquées. Bill Richarson est venu aussi pour convaincre les candidats à la présidentielle à s’engager dans la lutte contre les violences sexuelles, un fléau qui colle à la RDC particulièrement dans sa partie orientale.

La rencontre de Bill Richarson et les onze candidats à la présidentielle ainsi que la Commission électorale indépendante a le mérite de rassurer les uns et les autres. Le dialogue ainsi engagé a pu permettre à l’ensemble des intervenants au processus de dialoguer et d’échanger. Bill Richarson ainsi une idée sur le climat qui prévaut en ce moment sur le processus électoral tout comme les écueils éventuels. Le plus importants pour les acteurs étaient de savoir si la CENI est à mesure de tenir le délai du 28 novembre.

le pasteur Ngoy Mulunda, la date du 28 novembre sera bel et bien tenue et qu’il n’y aura pas de report. Quant à Vital Kamhere, il se dit rassuré par la CENI grâce à cette rencontre initiée par la NDI .Pour l’UDPS, si tous les préalables sont satisfaits, elle participerait au processus dans un climat positif pour un atterrissage en douceur.

La visite de Bill Richarson démontre que les Congolais sont capables de se parler et de se mettre d’accord sur les questions qui concernent la Nation en toute transparence, librement et sans ambages.
Par BIENVENU MARIE BAKUMANYA

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22