LA REFONDATION DE L’ÉTAT

31 octobre 2011

Forum et Analyses

LA GOUVERNANCE

À quoi le programme de la gouvernance de Vital Kamerhe, se distingue-t-il des programmes des autres leaders à la Présidentielle ?

La chanson préférée de tous les leaders à la Présidentielle à ce moment-ci vibre au rythme de la cadence de bonne gouvernance.

Vital Kamerhe se distingue par sa nouvelle formule : la REFONDATION DE L’ÉTAT CONGOLAIS.

D’abord, la gouvernance en tant que manière de voir : C’est le paradigme de l’apprentissage collectif.

La gouvernance se réfère aux patterns qui émergent de la combinaison et de la réconciliation de toutes ces actions stratégiques des divers acteurs et groupes, y compris des effets non voulus et non prévus. Il s’agit d’un ordre caractérisé par une logique dominante qui est la résultante de tous ces efforts partiels en provenance des secteurs privé, public et civique pour influencer l’orientation de l’organisation ou du système dans le sens de leurs intérêts.

La gouvernance n’est donc pas nécessairement sous le contrôle de qui que ce soit. Elle peut, par exception, être entre les mains d’un seul gouverneur dans le cas d’un système tyrannique, mais le plus souvent elle constitue un jeu complexe qui ne tombe sous le dominium d’aucun maître.

« Dans ce monde dynamique, de plus en plus complexe et diversifié, chacun tente de gouverner. Mais la gouvernance est complexe, et la gouvernable n’est pas assurée. »

Un paradigme est une manière de voir le monde. C’est le décodeur qui nous permet de structurer nos perceptions de la réalité extérieure en un tout plus ou moins cohérent. L’examen de l’évolution des paradigmes de la gouvernance est l’étude de l’évolution de la façon d’interpréter cette fonction de gouvernance dans les divers systèmes sociaux.

Le paradigme qui a dominé la scène depuis les années 1950-1960 a tendu à considérer que l’on pouvait gouverner les grandes organisations comme si elles étaient essentiellement des quasi-machines ; le moyen le plus populaire pour gouverner étant une structure de guidage centralisée et hiérarchique. Dans ce contexte, le problème de la gouvernable ne se pose que trivialement. L’environnement est présumé placide, le gouverneur omniscient, et la quasi-machine organisationnelle se prête supposément à la manipulation et au contrôle. Ce qui fait que les plans et les projets en provenance du gouvernant s’accomplissent ; il s’agit simplement de contrôler mécaniquement l’appareil de guidage pour amener le système à destination.

Cette analogie mécaniste a gâté bon nombre des théories sur la fonction de gouvernance.

Pourtant il y plusieurs d’autres manières de se représenter l’organisation : L’organisation peut être vue comme un organisme, un cerveau, une culture, une prison psychique, un système autonome, un instrument de domination, et ainsi de suite. Chacune de ces métaphores véhicule une façon différente de concevoir ce que l’on entend par « gouverner » et « gouvernable ».

Il s’agit évidemment de vues toutes partielles et partiales qui font penser à la vielle légende indienne des six aveugles et l’éléphant : chacun en arrive à des interprétations fort différentes selon la partie de l’animal qu’il arrive à tâter. Le vécu de l’organisation dans ses diverses manifestations engendre différentes images et différentes notions de la fonction de gouvernance.

« Pas question de proposer simplement une métaphore de rechange pour représenter l’organisation et une notion connexe de gouvernance. Cela ne ferait qu’ajouter un aveugle de plus à la troupe.

Le propos de Vital Kamerhe est de reconnaître d’emblée le caractère dynamique, complexe et changeant de l’organisation et d’en proposer une vision syncrétique et évolutionnaire. C’est pourquoi il est important de Refonder l’État Congolais d’abord avant toute chose. »

Par Gustave Botela Lipo

Consultant et Gestionnaire en Administration Publique Internationale

UNC-CANADA

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22