RDC: report « sine die » de l’annonce des résultats des législatives

25 janvier 2012

Actualités

(AFP)

KINSHASA — L’annonce des résultats des élections législatives de fin 2011 en RD Congo, qui devait être faite jeudi, est reportée « sine die », notamment pour gérer « en toute impartialité » les recours et réclamations, a-t-on appris mardi auprès de la Commission électorale.

« Nous avons reporté sine die » la publication des résultats complets provisoires des législatives du 28 novembre, qui avait déjà été reportée du 13 au 26 janvier, a déclaré à l’AFP Jacques Djoli, vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

« Il ne faut pas fétichiser les dates. A l’intérieur (du pays), tous les CLCR (centres locaux de compilation des résultats) ont compilé. Ce travail est avancé à plus de 70% à Kinshasa », où près de 5.500 candidats se sont présentés pour 51 sièges, a-t-il ajouté.

La Céni, qui a déjà publié les résultats de 107 des 169 CLCR, avait reporté la publication de tous les chiffres au 26 janvier après la multiplication des critiques sur le processus de compilation et des contestations de candidats.

L’Eglise catholique congolaise avait notamment qualifié d’ »inacceptable » le processus de compilation, et exhorté la Céni à « corriger impérativement les graves erreurs » ou à « démissionner ».

« Vous demandez un travail en toute impartialité, alors il faut nous laisser prendre le temps de traiter les recours et les réclamations », a expliqué M. Djoli, précisant que quelque « 350 recours (…) fondés et justifiés peuvent faire l’objet d’un examen de fond et de forme ».

« On ne peut pas nous demander de travailler en toute responsabilité et nous mettre la pression pour publier n’importe quoi! Il faut savoir ce que l’on veut! », a-t-il ajouté.

Au total près de 19.000 candidats ont brigué les 500 sièges de l’Assemblée

La Céni a été très critiquée après la publication en décembre des résultats de la présidentielle -couplée aux législatives-, attribuant la victoire au chef de l’Etat sortant Joseph Kabila mais contestés par l’opposant Etienne Tshisekedi.

Ce dernier, arrivé deuxième, s’est autoproclamé « président élu » après avoir dénoncé de nombreuses irrégularités lors du scrutin, constatées également par des missions d’observation nationale et internationale.

Vendredi, il a annoncé qu’il prenait « sa fonction active » le jour-même et formerait un gouvernement dans les prochains jours. Il a aussi considéré « comme nulles » les législatives et prévu « un recensement général » avant des élections locales et nationales.

Mi-janvier, pour « endiguer la crise se profilant à l’horizon », trois candidats de l’opposition battus à la présidentielle, dont le président du Sénat Léon Kengo, ont proposé la convocation par le président Kabila d’une « table ronde » au sujet de « la validation ou de l’invalidation » des législatives, du « nouveau calendrier électoral » et de la « réorganisation » de la Céni.

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22