Les chrétiens marchent ce jeudi 16 février !

14 février 2012

Non classé

Les chrétiens marchent ce jeudi 16 février !
Kinshasa, le 14/02/2012 – La Prosperité

C’est ce jeudi 16 février 2012 que les chrétiens catholiques prévoient d’effectuer une marche pacifique, en mémoire des chrétiens massacrés le 16 février 1992. Ils voudraient aussi manifester leurs mécontentements face à l’organisation des élections du 28 novembre 2011.

La confirmation a été faite par Thierry Landu, l’un des organisateurs de la marche. C’est au cours d’un point de presse tenu le samedi 11 février 2012 au Centre Lindonge, dans la commune de Limite, que cette information a été confirmée. Selon les organisateurs, les chrétiens vont effectuer une marche qui sera non violente pour se souvenir de nombreux chrétiens qui avaient sacrifiés leur vie pour la liberté, et aussi, pour manifester leur désaccord sur l’organisation des élections présidentielle et législatives du 28 novembre 2011. Cependant, certains observateurs congolais pensent que le moment est mal choisi pour une telle action. Vingt ans après, les chrétiens continuent à commémorer les massacres de leurs, perpétrés le 16 février 1992. Cette fois-ci encore, la tradition sera respectée. C’est ce qu’a affirmé l’un des organisateurs de la marche Thierry Landu. D’après lui, la marche est déclarée non violente et elle n’est ni au profit d’un quelconque parti politique. D’ailleurs, il est interdit aux marchants d’avoir les emblèmes des partis politiques. Il a ensuite assuré que les chansons xénophobes ne seront pas admises. Le programme a été établi pour déterminer le point de départ de la marche et son point de chute. La marche aura comme point de départ chaque paroisse de la ville de Kinshasa pour se terminer à la paroisse Saint Joseph de Matonge. Selon ce représentant de Laïcs catholiques, cette marche a deux significations. La première, est en mémoire des chrétiens massacrés le 16 février 1992 pour avoir protesté contre la fermeture de la Conférence Nationale Souveraine (CNS). La seconde, pour manifester le désaccord des chrétiens face aux élections du 28 novembre dernier. Attention ! L’Eglise catholique devra faire attention avec les semeurs de troubles qui, n’iront pas à cette marche pour commémorer l’événement. D’après plusieurs analystes, les semeurs des troubles et ceux qui ne veulent pas la paix en profiteront pour créer de troubles et piller. Cela, en vue de décrédibiliser la démarche de l’Eglise qui, pourtant, se veut pacifique. « On connait souvent comment allumer une flamme de feu, mais on ignore toujours le dégât que celle-ci peut provoquer. Contester les résultats d’une élection est légitime pour l’Eglise. Mais, je pense que l’Eglise avait déjà fait ce qu’il fallait. Les évêques de la CENCO avaient rendu public leur déclaration par rapport à ces élections, ce qui était suffisant dans un pays comme le notre. Pourquoi faire une marche ? » S’est interrogé Me Kandolo, membre de la Majorité présidentielle.

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22