RDC: 2 millions de déplacés, surtout dans l’Est instable, selon l’ONU

3 mai 2012

Actualités

(AFP)

KINSHASA — Plus de 240.000 Congolais ont été déplacés en République démocratique du Congo (RDC) entre décembre 2011 et mars 2012, portant le nombre de déplacés, recensés depuis les années 2000, à plus de deux millions, principalement dans l’est du pays, selon un bilan national donné mercredi par l’ONU.

Le nombre de déplacés « a connu une augmentation de 241.000 personnes au cours du premier trimestre de cette année, passant de 1,7 million au 31 décembre 2011 à plus de 2 millions au 31 mars de l’année en cours », indique un bilan du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) à Kinshasa.

Fin mars, la province instable du Sud-Kivu comptait le plus grand nombre de déplacés, avec 856.162 cas. Cette province et sa voisine du Nord-Kivu, instable elle aussi, « abritent plus de 1,4 million de personnes déplacées, représentant 70% de toute la population déplacée », indique OCHA.

A ces chiffres s’ajoutent les milliers de personnes déplacées depuis dimanche au Nord-Kivu par de violents combats entre l’armée et des mutins, qui ont par ailleurs poussé 3.000 Congolais à fuir au Rwanda voisin, selon les autorités rwandaises.

Dans la province Orientale (nord-est), le nombre de déplacés « connaît une légère baisse » (466.000 cas fin mars) malgré la présence des soldats de l’Armée de résistance du seigneur (LRA), une rébellion ougandaise qui compte parmi les plus brutales au monde.

OCHA indique que l’augmentation des déplacés est « essentiellement due à la poursuite des opérations militaires en cours dans les deux provinces du Kivu ainsi qu’à l’activisme de différents groupes armés » locaux et étrangers qui commettent des exactions.

Dans l’est du pays sont basés la majorité des 17.000 casques bleus de la Mission de l’ONU (Monusco), l’une des plus importantes au monde. Mais l’insécurité reste forte, freine les mouvements de retour et « ne permet pas toujours » aux personnels humanitaires d’assister les populations vulnérables, d’après OCHA.

Au 30 juin 2011, le nombre de déplacés était de 1,54 million.

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22