ACTUALITES DU KIVU

29 mai 2012

Actualités

Politique et sécurité

Le rapport de la commission PAJ de l’Assemblée Provinciale chargé d’enquêter sur la qualité des lieux de détention dans certains territoires de la Province n’a pas été adopté au cours de la plénière de ce lundi 28 mai. Les élus n’ont pas trouvé également de compromis au sujet de l’invalidation du mandat de l’Honorable LUBALA KAZA, accusé d’absences répétées aux séances plénières et de la Validation du mandat du suppléant de l’Honorable MUKUBAGANYI frappé d’incompatibilité. La séance a été suspendue par le Président de l’organe délibérant l’Honorable Emile BALEKE. (Toute la presse)

5 mort et plusieurs biens pillés, et du bétail emporté, bilan des récents attaques des FDLR dans le village de Chaminunu en Territoire de Kalehe. Ce bilan annoncé, ce lundi 28 mai, par le chef de poste d’encadrement administratif de Kalonge a été confirmé par les défenseurs des droits de l’homme dans ce territoire du Sud-Kivu. Parmi les victimes, on compte une femme et un enfant. Plusieurs vaches ont été également emportées par ces assaillants dans la forêt, a précisé le chef de poste d’encadrement administratif de Kalonge. Le colonel Delphin Kahimbi, commandant opérationnel des FARDC dans la zone, a déclaré que l’armée est préoccupée par cette situation. «Les dégâts auraient dû être encore plus importants n’eut été l’intervention de l’armée nationale», selon lui. La même source a fait état d’un mouvement de relève des militaires des FARDC dans la région. Le 109e régiment y remplace le 103e. (Radio Okapi)

A Kamanyola dans la plaine de la Ruzizi, les habitants disent être victimes d’attaques des hippopotames de la rivière Ruzizi. Selon les habitants, ces pachydermes ravagent systématiquement leurs champs et auraient même mordu un homme au cours de la semaine écoulée. (Radio Maendeleo)

Société, Infrastructures

Début lundi 28 mai des travaux de réhabilitation sur le tronçon Kalambi-Banyamugamba sur la Nationale numéro 2, en Territoire de Mwenga. Les travaux sont exécutés par l’Office des routes et devront durer deux semaines. Selon le Chef de bureau du territoire de Mwenga, le trafic avait été suspendu samedi 26 mai pour faciliter le travail. Les véhicules en provenance de Bukavu doivent s’arrêter à Kalambi, et ceux en provenance de Kamituga s’arrêteront à Banyamugamba. (RTNC, Radio Okapi)

National

Le procès des présumés auteurs de l’attaque de la résidence du chef de l’Etat Joseph Kabila et du camp militaire Kokolo a débuté ce lundi 28 mai devant la Cour militaire de la Gombe à la prison centrale de Makala. Des colonels, des majors, des capitaines et des retraités de l’armée ainsi que des civils sont poursuivis pour participation à un mouvement insurrectionnel. Cette première audience a été essentiellement consacrée à l’identification des prévenus et à la confirmation des charges portées contre eux par l’auditeur supérieur militaire. Dimanche 27 février 2011 en début d’après-midi, des coups de feu avaient été entendus dans les environs de la résidence du chef de l’Etat dans la commune de la Gombe à Kinshasa. (Toute la presse)

L’organisation des Nations unies dit avoir des preuves que la rébellion des anciens membres du CNDP qui combat les forces gouvernementales à l’est de la République démocratique du Congo est soutenue depuis le Rwanda. Selon un rapport interne de l’ONU dont la bbc s’est procurée copie et basé sur les interrogatoires de déserteurs du M23 à Goma, l’approvisionnement en armes et même en hommes de ce nouveau mouvement rebelle provient du Rwanda voisin. Les Nations Unies ont conduit des entretiens avec onze combattants qui ont déserté leurs positions dans les forets montagneuses à la frontière entre la RDC et la Rwanda. Selon le document, un mineur figure parmi eux. Le rapport confidentiel décrit ces combattants comme des Rwandais recrutés au Rwanda sous prétexte de rejoindre l’armée nationale de ce pays. Le porte-parole du M23, le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, joint par la BBC, a encore une fois démenti tout soutien du Rwanda à ce mouvement rebelle. (BBC Afrique, RFI)

L’ambassadeur chef de la Délégation de l’Union européenne, M. Jean-Michel Dumond, a salué les efforts déployés par la Mission de conseil et d’assistance en matière de réforme du secteur de la sécurité (EUSEC) afin que la RDC puisse disposer d’une armée réellement républicaine, nationale et professionnelle. M. Dumond, qui s’exprimait à l’issue de l’audience que lui a accordée vendredi à Kinshasa, le vice-Premier Ministre, ministre de la Défense nationale et des Anciens Combattants Alexandre Luba Ntambo, s’est félicité de l’harmonie constatée entre le programme de l’EUSEC et celui établi par le gouvernement. (RTNC)

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22