UN SILENCE QUI FAIT PEUR

20 août 2012

Au fil des jours

Un silence incroyable, un silence qui fait peu, ce silence qui plane sur les eaux, et les collines de l’Est du Congo (RDC). Mais pourquoi ce silence des médias sur une guerre qui n’a jamais dit son mot de fin, mais qui en ces jours s’enflamme de nouveau, tout en créant autour d’elles des sillons de peur, de déplacements, de mort et des victimes innocentes ? Pourquoi les cameras internationales ont étaient leur réflecteurs ? Un silence de complicité ? Probablement, oui, car cette région est très riche, et set appelé le grainier des matières premières.

Un silence sur une guerre qui est en train de se jouer, mais qui se prépare horrible et dégoutante pour embraser toutes la région des Grands Lacs.
Un silence sur une guerre qui touche encore une fois la République Démocratique du Congo, et qui semble n’intéresser personne. Et cela pour que tous puissent épuiser les richesses de la RDC sans aucune intervention, ni pénalisation. Horrible paravent de la diplomatie et des politiques nationales et internationales.
Depuis longtemps nous avions crié ouvertement et nous avion donné notre point de vue, d’une région que nous connaissons très bien, et dans laquelle nous avions partagé peine et espoirs, mais aussi souffrances et moment de joie.
L’Est de la RDCD est une région aux grands risques. Le Rwanda de Kagame a eu toujours envie de l’attacher à son pays et la présence de « forces rwandaises » a été toujours très significative. En ces derniers jours dans les villes d’Uvira, Bukavu, Goma, etc. regorgent d’infiltrés qui sillonnent quartiers et routes et qui cherchent les points stratégiques pour une éventuelle invasion.
Kagame ne peut pas cacher un tel fait. Ses troupes, ses hommes ont franchi les frontières et maintenant se promènent sur les rues des villes frontalières de la RDC. Son désir politique est la balkanisation de la Région et s’approprier de l’Est de la RDC. Il est tellement clair que personne en doute… mais hélas personne bouge, personne fait valoir les droits de la RDC.
Dernièrement les catholiques ont bien manifesté pacifiquement leur volonté de paix et ils ont crié « non à la balkanisation ». Une masse énorme des gens est descendue dans les rues en priant et chantant dont on ne peut pas en tenir compte.
La présence encore de la Monusco, tant discutable et problématique est le signe que les NU n’ont été jamais surs que l’Est de la RDC était en paix et en pleine sécurité. La guerre de 2004, proclamée à maintes reprises finie et archivée, en réalité n’a pas encore trouvé le mot final.
Et alors pourquoi ce silence ? Mais on a pas pitié pour toutes les populations qui se débrouillent à vivre et qui sont toujours sur le pied de guerre pour pouvoir s’enfuir, se déplacer, s’épargner des brutalités des soldats et des armes.
IL faut encore du sang pour ouvrir les yeux et commencer à écrire e parler en TV?
Ce silence des médias internationaux me fait peur.
Et alors : « N’attendez pas demain pour en parler. Descendez sur terrain et, de grâce, aujourd’hui est temps de rompre le silence ».

© kakaluigi, 20 aout 2012

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22