La Croisée de chemin

26 août 2012

Au fil des jours

Par Gustave Botela Lipo
Doctorant en Administration des Affaires. (Business Administration) – Canada.

Lumumba grand homme politique Congolais, héros national et un des symboles emblématique de grands leaders Africains, un homme qui a su se démarquer seul et défendre les intérêts de son peuple. « Voici en passant le caractéristique d’un Leader responsable et charismatique.» C’est celui que le peuple Congolais attend comme : «Le porte parole de l’Opposition.»

Dans l’hypothèse que Lumumba n’était pas là; Qui selon vous aurait fait sa job ? À vous de méditer. Beaucoup sont appelés et on a toujours moins d’élus.

Pouvez-vous imaginer combien il y avait-il des partis politiques au temps de Lumumba ? Mais, malgré la corruption et les autres intempéries causées pas les Colonialistes pour l’empêcher de l’emporter, ils ne sont pas parvenus. Vous connaissez la suite de la péripétie plus que moi.

Depuis que Lumumba nous a libérés politiquement des griffes des Colonialistes Belges, les corrupteurs et corrompus (des traitres) Congolais, ne cessent de chercher par tous les moyens de balkaniser le territoire Congolais. Exemple de la province de Katanga au temps de Moïse Tshombé dans les années 60.

Depuis l’indépendance de la RDC, c’est toujours ce pays Africain qui accueille bon ou mauvais gré, le plus grand contingent des casques bleus au monde. Vous vous êtes déjà posé la question de savoir Comment et Pourquoi ? Est-ce que l’ONU a été seulement créée pour la RDC ? Et en plus, jamais cette Organisation internationale n’a apportée la paix que la population attend d’eux, si ce n’est que la multiplication des groupes armées et de ONG sans raison sociale pour signer des contrats léonins de tout genre qui massacrent et appauvrissent du jour au jour la population en leur présence sans mot dire ni réagir. À quoi cette Organisation joue-t-elle au juste ? N’est-elle pas simplement un parapluie…?

La RDC d’aujourd’hui et ses dirigeants.

La RDC d’aujourd’hui, dont les dirigeants sont à 99 % des fils et filles du pays, à 100 % du sang Congolais. Diplômés dans les grandes Écoles et Universités à travers le monde. Faîtes vous-mêmes une analyse comparée par rapport aux politiciens Congolais des années de LUMUMBA et ses coéquipiers, qui n’avaient pas eu l’opportunité d’atteindre ces niveaux d’éloquence distinguée d’instruction. Qui sont les plus intelligents ? À vous de méditer.

Les dirigeants actuels de la RDC, gouvernent le pays par défi, comme les jeux du hasard dans un casino. Mais le hasard peut-il avoir une cohérence qui s’étend de l’infiniment petit à l’infiniment grand ? Là encore, cette cohérence du hasard lui ferait perdre tout aussi rapidement son statut!

À ce moment précis arrive alors rapidement, la nécessité de l’hypothèse du hasard devant cohabiter avec l’harmonie et la cohérence, sans lesquelles l’ordre ne pourrait exister. Le hasard qui est joué par le pouvoir en place, seul n’étant que la manifestation d’un chaos indescriptible.

Mais, si le hasard cohabite avec l’ordre (Connaissance, Opposition) qui régule les manifestations du hasard (ignorance, PPRD et alliés y compris) qui ne sont actuellement qu’un des paramètres de cet Ordre et de cette Harmonie, la paix régnerai au Congo Kinshasa.

Inconvénient majeur de l’hypothèse des joueurs du hasard (PPRD et ses alliés) à l’origine du pouvoir, c’est qu’ils n’expliquent rien, ils n’éclairent rien, ils ne répondent à aucune question raisonnable, en réalité ils ne se raisonnent pas. Comme ils ne se raisonnent pas, à quoi servirait-il d’avoir ce type de faculté pour une créature quelle qu’elle soit ? À rien ! Alors, dans un univers où tout existe avec manifestement une bonne raison pour cela, pourquoi existerait-elle cette faculté de raisonner ?

Sans aller plus loin pour ne pas alourdir cet article, il est manifeste qu’admettre l’existence d’une vraie Opposition au sein du parlement Congolais, est plus productif et plus fécondant que de s’en remettre au jeu du hasard.

La RDC, un pays composé des deux chambres des représentants (basse et haute), d’une primature, d’une Présidence, même si toutes ces institutions sont illégitimes. Pendant que leur pays est agressé par les ennemis, les parlementaires et les sénateurs prennent vacances. La primature distrait la population pendant qu’à la Présidence la fête continue. C’est cela la légitimité n’est-ce pas ?

Comment interprétez-vous ce scénario ? N’est-il pas un Casino ? À vous de méditer!

L’Opposition Congolaise joue-t-elle aussi au Casino ?

Il reste aussi à savoir, si certains membres de l’Opposition Congolaise ne sont pas eux les joueurs invétérés de jeu du hasard (Casino). Parmi les trois grands partis de l’Opposition, il existe impérativement des hasardeux. S’il n’en existe pas, le consensus pour le choix de leur porte parole serait déjà chose faite, au lieu de traîner les pattes et de jouer au chat et souris. Mais, et ceux-là sont-ils conscients que; les propriétaires de ces Casinos n’ont pas construit leurs arcanes pour enrichir les joueurs mais bien au contraire, attirent les joueurs pour qu’ils les (propriétaires) s’enrichissent ? Dans tous les Casinos du monde, jamais les joueurs ne deviennent riches, ils sont toujours des perdants jusqu’à vendre tous leurs biens ; véhicules, immobiliers, d’autres se suicide, voir même sacrifier leurs familles (femmes et enfants), etc.

À titre d’exemple : Au Centre Afrique avec l’Empereur Bokassa; le Maréchal Mobutu du Zaïre; Gbagbo de Côte-d’Ivoire; Kadhafi de la Libye et que sais-je encore ? Le jeu de Casino s’est-il terminé en leur faveur ?

Alors, vous qui dirigez maintenant la RDC avec défi. Croyez-vous échapper à la règle générale du jeu de ce grand Casino ? Si oui; Justifiez-nous.

L’Opposition Congolaise à ce moment précis de l’histoire de la RDC, a intérêt à se concerter et faire le choix d’un leader responsable, charismatique, qui maîtrise mieux les enjeux de la diplomatie tant nationale qu’internationale pour le bien de tous et surtout pour le bien-être social de toute la population Congolaise égarée qui crie nuit et jour au secours.

Ne parlons pas le langage de bois. Le Représentant Belge en visite actuellement à Kinshasa a eu l’audace de rencontrer les Leaders de trois grands partis d’Opposition dont : Vital Kamerhe (UNC), Thomas Luhaka (MLC) et Samy Massamba (UDPS). N’étant pas présent à cette rencontre, mais connaissant les règles et les paramètres de la diplomatie, je ne peux m’en douter que monsieur Reyners n’a pas manqué de leur discipliner sur le plan organisationnel ayant trait aux groupes de l’Opposition sur le choix d’un Leader responsable comme porte parole de l’Opposition. Ainsi, la communauté internationale n’a aucun intérêt particulier de soutenir une opposition qui se veut aussi joueur de Casino.

Étant dit, les trois Leaders précités sont conscients de celui qui est capable ou non de mener la barque de toute l’Opposition. Ici loin de mettre en évidence le coefficient intellectuel de chacun d’entre eux, mais seulement, il ne faut pas raisonner sur la foi car, c’est déraisonner, puisque l’objet de la foi est en dehors de la raison. «Si j’en étais sûr, je ne le croirais pas, je le saurais !» et sans oublier que; «Les prophètes sont des solitaires, car c’est leur destinée de n’être jamais écoutés. » Entre les trois, soyons sincère et franc. N’est-ce pas Vital Kamerhe qui rempli tous les critères d’un porte parole responsable et charismatique dont le peuple Congolais en a besoin à ce moment ? Si non, vous avez la liberté de nous justifier sans rancune.

Pourquoi et Comment le PPRD a peur de Vital Kamerhe comme porte parole de l’Opposition ? Les dirigeants de ce parti au pouvoir se disent, tout sauf Vital Kamerhe.

C’est ce que je veux éveiller à ma prochaine intervention.

À SUIVRE…

Par Gustave Botela Lipo

Doctorant en Administration des Affaires. (Business Administration)

Canada.

À propos de kakaluigi

Agé de 66 ans, avec 35 ans passés en Afrique dans la République Démocratique du Congo comme missionnaire. Engagé dans l'évangélisation, le social et l'enseignement aux écoles sécondaires. Responsable de la Pastorale de la Jeunesse, Directeur du Bureau Diocésain pour le Développement (BDD), Directeur d'une Radio Communnautaire et membre du Rateco.

Voir tous les articles de kakaluigi

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez vous Poster un commentaire

carrosserieautopro |
ThinkBlog |
Dipersés... fRaNce aMéRIqUe... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | madame dousse
| Les diplomes du club
| blog de jiji22